6

Critique de Spawn #17

par Blackiruah le lun. 9 sept. 2019 Staff

Rédiger une critique
Ça s’en va et ça revient…

Alors que David Hine et Brian Haberlin avait réussi à me happer dans leur excellent run sur Spawn, ce 17ème tome annonce déjà la fin d’un court passage qui aura fait honneur à l’horreur chez Spawn mais avec Todd McFarlane les meilleures choses ont toujours une vie…. courte.

Ainsi, ce volume commence tambour battant avec révélation sur révélation et surtout l’identité surprise de cet ennemi gardé au secret jusque-là. Et le moins qu’on puisse dire est que l’auteur avait bien préparé son coup, j’ai été pris de court et sa révélation s’inscrit parfaitement dans la lignée et la continuité de la saga. Les idées de David Hine sont, en plus, superbement mises sur papier par Brian Haberlin qui poursuit sa démonstration de force avec son style terriblement glauque et cet aspect si particulier, légèrement vitreux nous laisse dans un certain inconfort qui rend cette fin de run mémorable.

Mais allez savoir pourquoi, après une fin magistrale, Todd McFarlane reprend le relais et part dans une direction complètement opposée en nous livrant un nouveau Spawn avec un personnage sorti de nulle part avec son lot d’interrogation.

Mais voilà, Todd Mc Farlane en scénariste, ce n’est jamais un bon signe (pour moi), et ce n’est pas ce début de run qui va me contredire. C’est extrêmement lent, il n’y a pas assez d’élément pour nous tenir en haleine avec ce nouveau personnage et c’est toujours inutilement dense pour pas grand chose, si ce n’est pointer le doigt vers les traitements médiatiques qui n’aidera pas à améliorer ce run déjà édité dans “Spawn - la saga infernale”. Et pour couronner le tout, le retour de Todd McFarlane est accompagné d’une autre grande figure d’Image Comics avec Whilce Portacio au dessin mais sa prestation ne relève pas plus le niveau de l’histoire… D’un autre côté, le récit ne lui donne pas assez de place pour pouvoir s’exprimer...

En bref

On souffle le chaud et le froid avec ce 17ème volume de l’intégrale Spawn. Après une fin exceptionnelle du run de David Hine et Brian Haberlin qui amène son lot de tensions et révélations très bien senties, on passe du coq à l'âne avec un nouveau cycle de Todd McFarlane qui souhaite repartir de zéro avec un nouveau héros. La direction aurait pu être intéressante si la narration n’était pas autant laborieuse… Franchement, le créateur devrait définitivement laisser sa saga à d’autres auteurs ou tout simplement à David Hine !

6
Positif

Une première moitié quasiment parfaite

L'ambiance et les visuels de Brian Haberlin

Negatif

Le retour de Todd Mc Farlane au scénario

Un nouveau cycle trop dans le mystère

Pourquoi ne pas avoir perduré le run de David Hine...

Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (492)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Spawn
7
Spawn T.66

Spawn T.66 Staff

Lire la critique de Spawn T.66

5
Spawn T.15

Spawn T.15 Staff

Lire la critique de Spawn T.15

Boutique en ligne
27,95€
Boutique en ligne
27,95€
Boutique en ligne
27,95€
Laissez un commentaire