8

Critique de The Power of the Dark Crystal #2

par Le Doc le dim. 27 oct. 2019 Staff

Rédiger une critique
Les seuls monstres que nous voyons sont les vôtres...

Ce deuxième tome compile les épisodes 5 à 8 de la maxi-série The Power of The Dark Crystal, l'adaptation en bande dessinée du scénario de la suite avortée de Dark Crystal, film culte des années 80 réalisé par Jim Henson et Frank Oz. Comme le projet cinéma n'a jamais vu le jour, la bande dessinée publiée par Archaia, filiale de Boom! Studios, permet de découvrir ce qui est arrivé à ce monde fantastique des centaines d'années après les événements du long métrage. Après avoir écrit les quatre premiers numéros en solo, le scénariste Simon Spurrier est épaulé par Phillip Kennedy Johnson (Warlords of Appalachia, The Last God...) à partir du numéro 5. Aux dessins, Kelly & Nichole Matthews restent fidèles au poste pour une partie graphique qui retrancrit très joliment tous les aspects de cet univers, cet équilibre entre le merveilleux et le cauchemardesque.

Pour sauver sa patrie, la jeune Feufling Thurma a brisé un éclat du Cristal, précipitant le retour des immondes Skekses. Avec Kensho, un paria Gelfling, elle prend alors la fuite, mais le chemin vers Fireling, qui se situe sous la surface de la planète, sera semé d'embûches. La première étant que les deux héros ont du mal à se faire confiance. Kensho et Thurma éprouvent des sentiments l'un pour l'autre...mais Thurma a manipulé Kensho pour qu'il l'aide. De son côté, Kensho espère encore rétablir la situation avec son peuple. Bref, ce n'est pas l'idéal pour établir une relation, ce qui rend le final de ce second tome encore plus touchant. 

La caractérisation est très intéressante, notamment toutes les scènes concernant Jen l'ancien, le héros du long métrage de 1982, qui prend au fur et à mesure conscience des effets de ses mauvais choix et de sa passivité pendant ses longues années de règne (la rencontre avec les Podlings est aussi bien écrite que révélatrice pour le Seigneur de Thra). Il a laissé le loup s'introduire dans la bergerie, en la personne de l'Eminence Cristalline, un être corrompu et attiré par le pouvoir. L'espace d'un bref instant, on retrouve tout de même l'éclat de Jen et Kira, tels qu'ils étaient lorsqu'ils étaient jeunes, et c'est particulièrement beau et émouvant.

Il y a un bon travail sur les personnages, donc...et les deux scénaristes ont aussi concocté de nombreux rebondissements qui donnent à ce deuxième tiers de l'histoire un rythme plus soutenu que le précédent. Action et suspense, grotesque et merveilleux, drame et grands sentiments...un cocktail réussi pour une suite qui tient (pour moi) toutes ses promesses !

En bref

Une galerie de couvertures et de croquis complète le sommaire. Et la saga "The Power of the Dark Crystal" trouvera son dénouement dans un troisième et dernier tome dont la sortie est prévue chez Glénat en janvier 2020.

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (641)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de The Power of the Dark Crystal
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)