7

Critique de Star Wars #8

par Le Doc le dim. 8 déc. 2019 Staff

Rédiger une critique
La bataille de la Forteresse de Vador.

Et voici déjà le huitième et dernier numéro de l'actuelle itération de la revue Star Wars de Panini. C'est moins que les volumes 1 et 2 qui s'étaient arrêtés respectivement aux #13 et 12. Cette décision marque aussi la fin de la présence de Star Wars dans les kiosques après plus de dix ans (en comptant les deux magazines Delcourt) puisque la relance déjà programmée pour le mois de janvier rejoint la collection de softcovers qui passe par le réseau librairie. Snif, snif...

Au programme, on retrouve deux épisodes de la série Star Wars de Kieron Gillen et le grand final du Dark Vador de Charles Soule. Pour le titre du côté lumineux, il s'agit des deux derniers chapitres de l'arc narratif La Fuite. Après la trahison de la reine Trios, nos héros ont été séparés du reste de la Rébellion et sont coincés depuis quelque temps sur la lune isolationniste d'Hubin. Une situation accueillie de manière différente par Luke, Han et Leia, ce qui a donné une très sympathique petite saga recentrée sur les personnages et leurs relations. Le cliffhanger du dernier épisode a redonné la priorité à l'action avec l'apparition surprise de vieux ennemis. Un combat qui ne se déroule pas comme on aurait pu s'y attendre...

Tout au long de cette histoire, le Thane de Markona, le dirigeant de la lune d'Hubin, s'est révélé très intrigant par son comportement et ses décisions et son implication dans le combat final permet d'éclairer enfin ses motivations. L'ensemble est bien écrit, bien caractérisé, avec là encore une excellente dernière page. Après Angel Unzueta (pas mauvais mais toujours un peu trop figé) pour le #60, Andrea Broccardo (pas excellent mais plus agréable à lire) revient au #61 pour un bon épilogue (qui ne manque pas de répliques savoureuses) qui permet de faire efficacement le point en attendant l'ultime arc de la prestation de Kieron Gillen et de découvrir le plan de Leia, bien décidée à détruire Shu-Torun.

La série Dark Vador de Charles Soule et Giuseppe Camuncoli se termine en deux temps : un chapitre explosif, épique, une nouvelle impressionnante démonstration de force de la part du Seigneur Noir des Sith face aux assauts des Mustafarians et d'un Momin ressuscité. Et un autre genre de combat, plus introspectif celui-ci, une sorte de "passage en revue" des moments importants de la vie d'Anakin Skywalker, une façon pour Vador de faire en quelque sorte table rase du passé afin de suivre pleinement le sombre chemin qui s'ouvre devant lui. J'ai trouvé que c'était une façon intéressante de refermer ce chapitre. En 2020, la troisième série Dark Vador, cette fois-ci scénarisée par Greg Pak, se déroulera après L'Empire Contre-Attaque...Charles Soule ne quitte pas pour autant l'univers de la Saga des Etoiles puisqu'il sera le scénariste du nouveau titre Star Wars.




En bref

Un article du Conseil Jedi consacré au scénariste Charles Soule complète le sommaire.

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (607)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Star Wars
Boutique en ligne
5,90€
Boutique en ligne
5,90€
Boutique en ligne
5,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)