7

Critique de Outcast #7

par Le Doc le mer. 18 déc. 2019 Staff

Rédiger une critique
L'Emprise des Ténèbres

Le tome 7 de Outcast regroupe les épisodes 37 à 42 de la série de Robert Kirkman et Paul Azaceta. Et comme le scénariste l'a lui-même révélé lors de l'édition 2018 du New York Comic Con, il s'agit de la première moitié de l'ultime arc narratif de son thriller horrifique et psychologique. Lorsque le titre a été annoncé en 2014, Robert Kirkman a pris soin de souligner qu'il savait où il allait, que la fin avait déjà été planifiée. Tous les éléments sont donc en place, il est temps d'entamer la dernière ligne droite.

Et c'est une dernière ligne droite qui commence par un long flashback centré sur Simon, le père de Kyle Barnes. Un homme en fuite, qui ne restait jamais au même endroit jusqu'à son arrivée à Rome et sa rencontre avec une serveuse nommée Sarah. Un enfant naît et Simon pense alors qu'il a trouvé la paix...mais les possédés ont fini par le retrouver. Le chapitre fait habilement le lien avec les nouveaux personnages apparus dans les dernières pages du tome précédent...

Le #38 reprend ensuite directement là où le #36 s'était arrêté. La situation est intéressante : les manipulations de Rowland Tusk, le remplaçant de Sidney, ont donné une mauvaise image à la communauté de Kyle et du révérend Anderson, que les médias apparentent à une secte. Il y a toujours de la tension dans les deux camps, renforcée par l'arrivée de nouveaux protagonistes. Du côté des possédés, la nouvelle venue pousse Rowland encore plus dans ses retranchements, en le faisant avancer ses pièces pour accélérer les choses en vue de la Grande Fusion. Les Bannis, de plus en plus nombreux, expérimentent l'effet négatif de leur rassemblement. Ensemble, ils sont plus forts mais ce n'est pas vraiment une bonne chose...et c'est plutôt bien vu car cela ajoute encore plus de drame et d'incertitude sur l'issue finale. 

La série Outcast de Robert Kirkman et Paul Azaceta a depuis le début ses défauts, comme ses problèmes de rythme, qui la rendent inégale selon les volumes.  Mais la caractérisation et la très bonne partie graphique sont toujours des éléments solides qui permettent de s'accrocher à l'atmosphère intrigante d'un récit qui réserve encore des surprises, comme en témoigne l'intense numéro 42 et son étonnante dernière case qui donne envie d'enchaîner avec la suite.

En bref

Mais pour cette suite, il faudra attendre un peu car l'édition française a rattrapé l'américaine. La publication U.S. de la dernière salve d'épisodes débutera dans quelques jours, le combat final de Kyle Barnes contre les forces occultes qui ont fait de sa vie et de sa ville un enfer !

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (642)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Outcast
7
Outcast T.7

Outcast T.7 Staff

Lire la critique de Outcast T.7

6
Outcast T.6

Outcast T.6 Staff

Lire la critique de Outcast T.6

Boutique en ligne
16,50€
Boutique en ligne
16,50€
Boutique en ligne
16,50€
Boutique en ligne
16,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)