7

Critique de Tant que nous serons ensemble #2

par Tampopo24 le lun. 23 mars 2020 Staff

Rédiger une critique
Les affres de l'adolescence

Suite directe du tome précédent avec la découverte des années lycées de nos héros frères et soeurs mais amoureux, j'ai trouvé ce tome un peu plus fade et lisse que le précédent, alors qu'on y sent bien le drame monter tout doucement.

Très très axé sur Kei, ce tome continue à nous montrer la complexité des sentiments qui rentrent en jeu entre nos deux héros et qui lui conduiront à la situation présente avec laquelle on a entamé la série. A l'adolescence, Kei se rend de plus en plus compte des sentiments hors-normes qu'il porte à sa soeur et de leur relation différente de celle qu'entretiennent les autres frères et soeurs de leur âge, mais il ne peut lutter contre. On suit donc avec indolence, tout comme lui, les stratégies qu'il met en place pour la garder près de lui sans qu'elle comprenne trop ce qui se passe non plus, et ce jeu de "je t'aime, moi non plus" ou "je t'aime mais ne reste pas trop près de moi mais non ne t'éloigne pas" peut vite fatiguer. J'ai vraiment du mal avec le personnage de Kei et pourtant, il me fait beaucoup de peine. On sent bien qu'il ne sait pas comment se dépatouiller de tout ça.

Par contre, je regrette énormément que ça soeur, Aki, soit tellement en retrait pour l'instant. On n'entend presque pas sa voix et on ne voit l'histoire qu'à travers le regard, un peu morne, de Kei. C'est vraiment fort dommage parce que je sens bien plus de potentiel en elle qu'en lui.

Le point positif quand même, c'est qu'en mettant Kei sous les feux des projecteurs, on suit également son meilleur ami, Makishima, que personne ne croit depuis qu'il a fait son coming-out. Il m'a fait beaucoup de peine, lui aussi. Je le trouve très mature pour son âge et il semble se rendre compte de plein de choses sans trop rien dire. Sa relation toute simple et tranquille avec Kei, me plaît, on sent que malgré tout ils peuvent très bien compter l'un sur l'autre, c'est beau.

En bref

Dans ce tome 2, l'histoire avance péniblement. J'en aime beaucoup l'ambiance, la complexité et la douloureuse poésie que je retrouve dans l'écriture de l'autrice qui nous livre des planches justes sublimes de part leur dessin et leur découpage (un peu à la Ryo Ikuemi), mais c'est quand même très très long à lire pour si peu d'avancée. Le ton plombe un peu la lecture et on ne pas dire qu'on ressort avec le sourire de cette lecture. On souffre autant que les personnages à la lecture de leur histoire. C'est bon mais c'est douloureux !

7
Positif

Un dessin et des découpages très poétiques

Une histoire qui remue

Des sentiments captés avec justesse

Le développement de Makishima

Negatif

Un rythme lent

Un héros trop apathique

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (209)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Tant que nous serons ensemble
Boutique en ligne
8,05€
Boutique en ligne
8,05€
Boutique en ligne
8,05€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)