6

Critique de DEAD Tube #11

par Niwo le mer. 15 janv. 2020 Staff

Rédiger une critique
Virtual

Chaque fois que j'ouvre un nouveau tome de Dead Tube, je me demande à quel point celui-ci va me plonger dans le malsain et avancer dans une histoire aussi improbable. Ce onzième tome nous conte la fin du conflit entre Justice-Man et notre duo infernal, ainsi qu'un nouveau départ dans le monde de Dead Tube. Un tome qui, en soit, apporte beaucoup à l'histoire mais qui n'aide pas à y voir plus clair dans ce bordel organisé.

Dead Tube est clairement un manga à part, qui n'est pas à mettre dans toutes les mains. Comme je le dis à chaque fois, chaque nouveau tome est plus malsain que le précédent, et l'univers se singularise à mesure que les personnages évoluent. Notamment Mashiro, tiraillé entre ses envies perverses et le meurtre de sa sœur, qui ne parvient pas à comprendre ses propres émotions. Son but est toujours aussi clair : détruire Dead Tube de l'intérieur. En parvenant à faire de Justice-man un criminel, et ainsi, devenir Premiums de Dead Tube, ils se rapprochent de leur but. Justice-man disparaît dans la nature après avoir appris tout ce qu'a fait sa sœur et a quel point ses meurtres étaient injustifiés, tandis que tous ses fans se sont fait exploser la cervelle. Le site de Dead Tube n'est plus, et la vie semble reprendre son cours.

Mais vous vous en doutez, cela ne peut pas durer et rend le tout superficiel. A part faire durer l'histoire sans intérêt particulier, cette partie ne sert pas à grand chose, si ce n'est servir de transition à ce qui va suivre ensuite. Vient ensuite un tout nouveau genre de Dead Tuber, les « Dead Tubers virtuels », visiblement créés à partir des utilisateurs de Dead Tube. Qui dit Dead Tube, dit menace... Lorsque les premières vidéos de ce nouveau concept sont mises en ligne, on se rend compte que l'on est repartis pour de nombreuses scènes sanglantes, qui font la signature de la série. Mais à mesure que l'histoire s'éternise, tout devient prévisible, ce qui n'était absolument pas le cas avant. Il devient plus aisé de comprendre ce que va décider l'auteur pour ses personnages, malgré toute la folie qui émane du titre.

D'un côté, ce nouveau procédé va permettre d'intégrer de nouveaux personnages à l'histoire, qui auront probablement un rôle à jouer pour la destruction de Dead Tube, ce qui est assez positif en somme. Mais de l'autre, le manga devient répétitif, et le scénario part tellement loin qu'il est compliqué de tout suivre. Malgré tout, le développement de la personnalité de Mashiro continue d'évoluer, et rien que par curiosité, j'ai envie de savoir comment il va évoluer. On en saura certainement plus sur ce nouvel « arc » (si je puis dire) dans le prochain tome.

En bref

Dead Tube est un lourd paradoxe, qui va toujours plus loin, à tel point que c'est parfois difficile à suivre. Malgré tout, certaines évolutions de personnages nous permettent d'accrocher à l'histoire et de continuer à lire au fur et à mesure des tomes. J'attends désormais de voir ce que peut nous apporter cette nouvelle aventure, bien différente des précédentes...

6
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (278)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Autres critiques de DEAD Tube
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)