7

Critique de Nos précieuses confidences #1

par Tampopo24 le dim. 16 févr. 2020 Staff

Rédiger une critique
Les hommes viennent de Mars et les femmes de Venus

Connue en France pour Le garçon d'à côté paru également chez Pika, Robico revient avec un nouveau titre bourré d'humour comme la fois précédente. J'avais entendu parler du titre avec sa parution aux Etats-Unis où il semblait avoir son petit succès. Robico y joue avec les clichés du shojo et surtout les idées préconçues que les uns et les autres se font des hommes et des femmes, en particulier dans le cadre des relations amoureuses. Ce qui donne un titre vraiment savoureux.

Tout commence par la déclaration de Nozomi à Azuma sur le quai d'une gare. Sauf que la situation familiale de celui-ci l'a rendu très méfiant, voire pire, vis-à-vis des femmes, et que Nozomi a tout de la harceleuse de bas étage. S'entame entre eux de brèves rencontres à la sortie du lycée où ils échangent sur leur vision des hommes, des femmes, du couple, jusqu'à peu à peu réduire la distance entre eux.

Malgré un schéma un peu répétitif au début mais qui tend à évoluer, j'ai passé un très bon moment de lecture avec cette parodie du shojo romantique. On se retrouve avec un héros limite frigide, très mal à l'aise avec les filles, manquant complètement de tac et qui critique en permanence celles-ci. En face de lui, Nozomi est quand même particulièrement perturbante à espionner en permanence le garçon qu'elle aime au lycée, à lui voler des choses, etc. Elle a une vision idyllique des hommes qui va vite se fracasser avec la réalité, lors d'un moment drôlissime. Je trouve vraiment amusant de lire les échanges piquants que s'échangent les deux héros à chaque fin de journée. Leur idées préconçues s'affrontent et l'autrice en profite ainsi pour les battre en brèche l'air de rien. Génial ! Le fait que les chapitres soient assez courts contribuent à rendre la lecture drôle et dynamique, ce qui est parfait pour lancer une série.

Cependant, alors que le modèle aurait pu vite laisser car il se répétait un peu trop d'un chapitre à l'autre, la mangaka ajoute peu à peu d'autres éléments pour venir enrichir son intrigue, que ce soit le meilleur ami d'Azuma qui a des problèmes de coeur, Azuma lui-même qui galère avec les filles de sa classe, où le Don Juan du lycée qui cherche à faire ami-ami. Tout cela contribue à rendre le titre moins statique et à l'emporter petit à petit vers une autre dimension pas seulement humoristique. L'aspect tranche de vie s'agrémente ainsi peu à peu de la romance lycéenne qu'on attendait au vu de la couverture mais dans une direction quand même assez éloignée de ce qu'on peut lire dans les autres shojos du genre voire même dans le titre précédent de l'autrice. Cependant, celle-ci nous promet qu'on devrait passer plus de temps au lycée le prochain tome, alors on va bien voir ce que ça donne.

En tout cas, pour moi, ce titre est une bonne surprise grâce à l'humour et la dérision dont il fait preuve. Je trouve d'ailleurs super que l'autrice ajoute des petits yonkoma à la fin de chaque chapitre. C'est hilarant ! La palette d'expression de Robico y contribue d'ailleurs grandement. Elle sait passer d'un dessin fin, doux et sérieux à un dessin rond et humoristique en un rien de temps. En plus, elle joue fort bien sur les cadrages pour montrer l'humour d'une situation et monter en épingle quelque chose de banal pour bien nous faire rire également. C'est bien joué !

En bref

Avec Nos précieuses confidences, Pika nous propose un shojo différent, bourré d'humour, qui tort le coup aux romances lycéennes classiques avec beaucoup d'autodérision. Il doit encore faire ses preuves dans un schéma moins répétitif avec une intrigue qui a besoin de s'étoffer, mais ça commence plutôt bien.

7
Positif

Un humour désopilant

La déconstruction des clichés hommes/femmes

Une parodie des romances lycéennes

Des personnages atypiques

Une belle palette graphique

Negatif

Un schéma un peu répétitif au début

Une ambiance atypique qui pourrait en freiner certains

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (209)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)