6

Critique de Iron Man #314

par Le Doc le ven. 24 avril 2020 Staff

Rédiger une critique
Le Voyage Fantastique

Vers la fin de la llongue prestation de dix ans de  Mark Gruenwald, Captain America apprend que quelque chose cloche avec le sérum du super-soldat. Après toutes ces années, il découvre que son corps a épuisé  les effets de la formule, le menaçant d'une paralysie complète. Il s'est alors tourné vers Iron Man. C'est Tony Stark qui lui a fourni l'imposante et hideuse armure qu'il porta pendant quelques numéros. Et avant cela, il y a eu une tentative de le guérir qui rend un chouette hommage à un classique de la science-fiction U.S. des années 60. 

Dans Iron Man #314, par le scénariste Len Kaminski (je ne garde pas un souvenir désagréable de sa prestation, mais j'avoue que je n'ai pas lu ça depuis une vingtaine d'années) et le dessinateur Tom Morgan (j'aime bien, mais moins quand il s'encre lui-même comme ici), Iron Man est rapetissé par Hank Pym et le docteur Erica Sondheim et injecté dans le corps de Cap dans le but de lui implanter une biopuce afin de faciliter ses mouvements. 

Et c'est plutôt un bon petit épisode qui fonctionne surtout pour moi par sa sympathique référence (pour en savoir plus sur le long métrage de Richard Fleisher, rendez-vous sur le forum, rubrique ciné-club) car comme on peut s'en douter, le système immunitaire de Cap ne va pas rendre la chose facile au microscopique vengeur en armure ! 

En bref

6
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (791)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Iron Man
Boutique en ligne
35,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)