6

Critique de Captain America #1

par Le Doc le dim. 19 juil. 2020 Staff

Rédiger une critique
Poussière

Avec le volume 4 de Captain America, la Sentinelle de la Liberté rejoignait la collection Marvel Knights pour une série qui aura été marquée par les problèmes du début à la fin (j'ai déjà évoqué les derniers numéros par Robert Morales sur la fiche correspondante). Jusque là principalement connu pour son travail sur la série Vertigo The Books of Magic, le scénariste John Ney Rieber a été, selon ses dires, engagé presque "par accident" et n'a jamais pu s'entendre avec Joe Quesada sur la direction à donner au bouquin.

Les fameuses "différences créatives" ont commencé dès le premier numéro avec une massive réécriture de l'épisode d'ouverture qui a obligé John Ney Rieber à modifier ses plans. Car Captain America vol.4 #1 a été publié sept ou huit mois après les événements du 11 septembre. L'épisode s'ouvre donc sur des scènes qui ont marqué l'actualité et sur un Steve Rogers fatigué qui aide à déblayer les ruines du World Trade Center dans l'espoir de retrouver des survivants.

L'atmosphère est pesante, le ton est solennel et il y a un beau travail de la part de l'équipe graphique, John Cassaday aux dessins et l'excellent Dave Stewart aux couleurs (avec cette poussière omniprésente qui semble coller aux personnages), pour communiquer cette tristesse et ce désespoir (avec tout de même une belle scène symbolique qui, grâce à Cap, se termine mieux que d'autres situations similaires dans la réalité).

Et puis John Ney Rieber reprend le cours de ce qu'il avait prévu après 24 pages...mais je trouve que l'ensemble est un peu déséquilibré notamment sur l'intention et des éléments comme la présence de Nick Fury dans les deux parties. J'ajoute que je n'ai relu que ce premier épisode et que je ne me rappelle plus comment cet arc narratif évolue car il ne m'est pas vraiment resté en mémoire. Mais ces problèmes en coulisse sont caractéristiques d'un titre qui ne trouvera jamais une réelle stabilité éditoriale. John Ney Rieber a donc quitté le train en marche, laissant à Chuck Austen le soin de conclure ses intrigues (ou ce qu'il en restait) en cours...

En bref

6
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (613)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Captain America
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)