7

Critique de Conquêtes #2

par MassLunar le sam. 15 août 2020 Staff

Rédiger une critique
Un conflit tentaculaire

Second opus de cette ample série de SF supervisée par Jean-Luc Istin qui passe donc de la fantasy au space opera. Au passage, ce second volume de Conquêtes peut se lire indépendamment des autres. Nous rejoignons la même structure scénaristique que les bd Elfes, Nains , Mages... Ce second volet est donc centré sur une autre colonie qui cette fois provient davantage de l'Europe centrale, Europe du Sud à la différence donc de la colonie germanique du premier opus.

Côté auteurs, on retrouve Nicolas Jarry au scénario et Bertrand Benoît au dessin. Le premier fait partie des incontournables scénaristes des éditions Soleil. Il est notamment l'auteur majeur des Nains qui se déroule dans le même monde des Elfes. A cela s'ajoute bon nombre de collaborations avec divers dessinateurs sur plusieurs titres chez Delcourt/Soleil. Le second, Betrand Benoît a notamment travaillé sur la série Androïdes et a également participé aux incontournables Elfes et Nains, notamment sur le travail de la couverture.

Deux habitués de l'imaginaire Soleil/delcourt, deux esprits sûrs pour enchainer sur un second opus.

Je dois avouer avoir été plus ou moins emballé par ce second volet. Il reste divertissant mais, dès le second tome, on commence forcément à sentir un même schéma répétitif entre une partie de l'humanité qui découvre une nouvelle exoplanète et qui se heurte/confrontre ou s'allie avec une race extraterrestre. Bref , pour chaque colonie, on sent que l'intrigue va suivre ce même schéma scénaristique. C'est logique, c'est le but mais c'est aussi prévisible.

De ce fait, moins de surprises que le premier volet qui était doté d'un meilleur suspense. Toujours est t-il que les auteurs ont tenu à diversifier leurs personnages et, cette fois, à la place de la capitaine froid et déterminée, nous avons un ouvrier plutôt sanguin. Le point commun entre ces deux personnages demeure leur profond rattachement à la famille. Peut-être que ce thème est d'ailleurs l'un des sujets majeurs de cette série : la famille. Derrière leurs façades de gros blasés, les héros du t.1 et t.2 sont très attaché aux valeurs familiales. Ils ne possèdent aucune confiance dans la perspective d'une colonie humaine sur une exoplanète. Ils savent tous deux à quel point l'espèce humaine est dangereuse et est vouée à détruire et s'autodétruire. Pour autant, les héros de Conquêtes n'en sont pas moins de braves guerriers qui feront tout pour protéger leurs proches et à assurer l'avenir de leurs enfants. 

De ce fait, en plus rude, on retrouve l'habituel voix-off du héros qui nous guide dans cette épopée. Ma foi, les dialogues et le ton blasé du personnage font mouche. Tout comme le premier , le lecteur se sent de suite immergé dans l'histoire grâce au travail de Jarry. Concernant, le style de dessin, j'ai trouvé la patte de Bertrand Benoit remarquable tout comme le travail de Radivojevic. Son style est légèrement plus agressif avec un encrage plus prononcé et du noir en fond de page. Cela donne à ce second volume une ambiance un peu plus négative, plus lourd, voir plus clautrosphobique. C'est bienvenue dans les séquences à l'intérieur du vaisseau ou dans les scènes sous-marine mais un peu moins dans les passages à l'extérieur ( sur les plages notamment) où cela fait inutilement perdre un peu de clarté à cet opus. 

Notons toutefois la qualité des planches "Cthulesques" dans les séquences sous-marines qui apporte toute sa tonalité épique à ce second volume même si en termes de péripéties et de surprises, nous avons vite fait le tour de cette seconde planète appelée Deluvenn. Dans tous les cas, on sent que le dessinateur s'est fait plaisir sur le design des créatures. On en redemanderai. 

En bref

Jarry, Benoit et Héban s'approprient aisément ce second volume de Conquêtes, peut-être même un peu trop tant nous avons l'impression que la série roule déjà sur des rails bien ciblés. Peu de surprises au niveau de l'intrigue, ce tome 2 n'en reste pas moins divertissant et apporte une petite touche lovecraftienne à l'aventure.

7
Positif

Une seconde aventure plus sombre et divertissante avec une petite touche lovecraftienne sympathique

Des dialogues et une voix-off toujours aussi badass.

Un style de dessin captivant , plus agressif.

Negatif

Une recette qui commence déjà à se répéter.

Un rythme un peu gâché avec des rebondissement en mode série B

Graphiquement réussi mais un fond de page noir qui se marie mal avec les passages en extérieur.

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (248)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Conquêtes
8
Conquêtes T.1

Conquêtes T.1 Staff

Lire la critique de Conquêtes T.1

Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)