8

Critique de Sayonara Miniskirt #1

par Sachiko-chi le lun. 17 août 2020 Staff

Rédiger une critique
Un titre à découvrir pour ces thèmes importants !
Eh bien je ne regrette pas du tout cette découverte et je ne peux que conseiller ce titre à un maximum de personnes notamment des personnes qui s’intéressent à la culture japonaise ainsi qu’aux idols, parce que là, on est sur quelque chose ! On rentre dans ce manga, on découvre une jeune fille pétillante et féminine, et trois pages après, une jeune fille sombre portant l’uniforme de garçons, dont beaucoup de personnes pensent que c’est même un garçon.

Et cette jeune fille c’est Nina, une lycéenne qui semble être que cela sans plus. Mais au fur et à mesure de notre lecture, on découvre que c’est une ancienne idol, et qui a vécu quelque chose de traumatisant et qui aurait pu lui coûter la vie. Elle nous dévoile son histoire et sa rencontre avec ce fan excessif.

C’est une fille qui est forte, qui continue à vivre malgré ses angoisses et ses réflexes en fonction de la manière dont les autres l’abordent et notamment les hommes. Elle défend la cause de toutes les femmes, et elle lutte comme elle peut contre tout ce harcèlement fait aux femmes.

Et puis, elle lutte elle aussi de son côté pour retrouver son agresseur, puisqu’il est quelque part, et il n’a pas été arrêté, c’est aussi un des éléments qui mènent l’histoire, et qui nous tient en haleine, parce qu’on veut le voir arrêter. Mais celui-ci réserve quelques surprises que je vous laisse découvrir dans ce premier tome !

Ici, un des thèmes principaux est le harcèlement de rue, les attouchements fait par des hommes sur des femmes sans leur consentement. Et c’est aussi très représentatif d’une certaine mentalité, on te touche, tais-toi. Et Nina ne le supporte pas (et nous non plus d’ailleurs), donc elle va défendre cette cause. Alors qu’elle a face à elle, une camarade de classe juste horrible et horripilante, qui est très loin de défendre de cette cause ! Je ne comprends pas comment et pourquoi elle est comme ça. Cette chose, parce que je ne peux pas la définir comme autre chose, apprécie de se faire reluquer et elle n’y voit aucun souci à ça… Peut-être que par la suite, la mangaka va nous sortir une cause psychologique liée à l’enfance, mais clairement ce personnage m’a plombé ma lecture, elle m’a laissé sur mes fesses… Outre cette fille, l’idée du harcèlement est bien abordé et bien travaillé, j’espère que la mangaka va continuer sur cette lancée, et continuer à dénoncer tout ça comme elle peut le faire avec ses personnages !

Ensuite, dans ce tome, il y a un autre thème abordé que je trouve très important, c’est le monde des idols… Je pense que c’est un monde qui nous est assez inconnu, mais tout ce que la mangaka nous présente est juste ! Ça peut paraître pour certaines choses aberrantes, mais c’est la réalité, et je pense qu’elle nuance un peu tout de même… Mais c’est bien la réalité, il existe bien des fans complètement dans leur monde et prêt à blesser voire tuer leur idole… De plus, comme elle le dit à un certain moment, l’idol appartient aux fans, elle ne s’appartient même plus, pas de vie personnelle, salaire pas du tout correct et très inégal… Pas mal de détails qui peuvent paraître insignifiants mais qui sont tellement justes et importants, des petits bouts par-ci par-là qui peuvent passer inaperçu quand on ne connaît pas, mais quand on en sait un peu plus, ils nous sautent aux yeux… La mangaka dénonce quelque chose qui va plus toucher le Japon, mais je pense pas que tout le monde soit au courant de ce qui se passe.

Cela mis de côté, ce premier tome est très bien travaillé, j’ai adoré suivre le personnage de Nina qui peut compter sur des amies pour la protéger. La fin m’a vraiment perturbé, je ne sais même pas quoi penser de ce qui vient de se passer, j’ai juste hâte de lire la suite, et j’espère que la mangaka va continuer à dénoncer tout ce harcèlement sur la femme et même les idols !

En bref

Un premier tome prenant et très intéressant, qui aborde des sujets d'actualités et qui concernent tout le monde ! La mangaka dénonce tous ces vices par des personnages victimes de ces pratiques, ou par certaines personnes qui ne sont pas dérangées par tout ça !

8
Positif

Des sujets importants abordés

Un dessin agréable à regarder et mignon

Une protagoniste attachante

Les idols au Japon, on découvre un peu la partie cachée

Negatif

Un dessin peut-être un peu trop mignon pour le but du manga

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (87)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Autres critiques de Sayonara Miniskirt
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)