6

Critique de Friends Games #12

par Niwo le mar. 22 sept. 2020 Staff

Rédiger une critique
La vieillesse sous son vrai visage

Je me suis de nouveau plongé dans l'univers de Friends games, qui est si unique comme toutes les œuvres de YAMAGUCHI Mikoto. Cette fois-ci, de nouvelles révélations perturbent le déroulement du scénario. Depuis ses débuts, la série n'a cessé de me captiver, puis me décevoir et me recaptiver sans cesse... Nous allons voir si, cette fois-ci, les partis pris des auteurs sauront être convaincants et suffisants pour redémarrer l'intrigue.

Le tome commence fort, avec la réapparition de Shiho qui fait apparemment désormais partie du camp des organisateurs... Mais qui ne semble pas être la traîtresse que tout le monde croit. CNotre équipe doit découvrir qui est responsable de tout ce qui a pu se passer ! Mais pour l'instant, ils ont plus urgent... Bien que Kamishiro se soit lié à eux, ils s'en méfient comme la peste. Derrière son air de gentil vieillard, c'est un vil personnage, qui va les mettre dans une posture très délicate. C'est sa trahison qui va relançait le scénario, tout le rythme change et j'avoue avoir été captivé par ce qui se passait bien que ce soit prévisible. Le déroulement est sans faille, et dans la folie habituelle. Petit à petit, nous découvrons les différents vices des personnages, ce qui les rend si uniques dans ce monde impitoyable.

C'est au tour de Kei d'être au centre de toutes les attentions. Et notamment son plus grand défaut, qui le met dans de beaux draps. Pendant ce temps, Katagiri se prépare pour une grande bataille contre un ennemi redoutable... Une fois de plus, Friends Games nous montre à quel point Katagiri est un esprit de « savant fou ». Il n'y a que dans les œuvres de Mr. Yamaguchi que l'on voit des personnages principaux aussi déjantés, aussi uniques et intéressants sur le long terme.

Malgré tout, il y a certaines choses qui ne vont pas. Par exemple, les jeux se passent toujours de la même manière : Katagiri semble dans une situation délicate et finit par trouver la solution pour s'en sortir. Il lui est arrivé de perdre pendant un temps mais il finissait toujours par y arriver et mettre en péril ses ennemis. Souvent, les raisons sont plausibles mais il arrive parfois que ce soit tiré par les cheveux. Et c'est souvent comme ça dans les œuvres de ce scénariste, et je suis arrivé à une finalité : On aime ou on n'aime pas. Pour ma part, j'attends la fin de la série pour émettre un avis final. Je vous conseille tout de même de lire la série par vous-même, car ça reste une œuvre qui mérite d'avoir un plus large public.

En bref

Friends Games nous prouve une fois de plus qu'il est unique et que ses personnages le sont tout autant. Tout n'est pas parfait, il y a beaucoup d'événements prévisibles. Pour autant, après 12 tomes, la série me donne toujours envie de suivre les aventures de Katagiri et son équipe, surtout maintenant qu'il a face à lui un adversaire de taille...

6
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (304)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Friends Games
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)