8

Critique de Le syndrome [E]

par damss le dim. 22 nov. 2020 Staff

Rédiger une critique
Adaptation réussie d'un thriller haletant !

Premier né des éditions Philéas, cet album est l’adaptation du roman éponyme à succès de Franck Thilliez. L’histoire va suivre deux enquêtes parallèles, la première autour d’un film mystérieux qui a rendu un homme aveugle. Ce dernier va prendre contact avec une ex-petite amie, Lucie Henebelle qui par chance est lieutenant de police. La seconde autour de cinq cadavres dont le crâne a été scié et c’est la criminelle qui fait appel au lieutenant Franck Sharko pour la mener.

Côté scénario, rien à redire, c’est extrêmement bien ficelé. On suit ces deux enquêtes intrigantes qui vont se retrouver inévitablement liées. En parallèle, on découvre deux lieutenants de police dont la vie personnelle n’est pas facile. Lucie est censée être en vacances avec ses deux filles chez sa mère mais ne cesse de s’absenter pour mener à bien l’enquête, sacrifice difficile… Franck quant à lui est en pleine crise de schizophrénie et doit gérer comme il peut l’enquête en gardant l’air le plus naturel. Ces deux personnages sont bien développés et permettent de donner à l’album davantage de consistance et de crédibilité.

Les enquêtes vont pousser nos deux policiers vers des lourds et noirs secrets bien gardés que seules leur motivation et leur ténacité vont permettre de révéler…

Le rythme est très bien dosé par de multiples rebondissements, par l’alternance des deux enquêtes qui se croisent à différents moments et par le développement des personnages. On s’attache à ces derniers et c’est une bonne chose puisque le duo réapparaît dans de nombreux autres romans de Thilliez.

Côté dessins rien à redire, la densité de l’histoire impose un découpage plutôt classique mais le dessinateur s’en sort avec brio en jouant un peu avec les cases lors des scènes de crimes, des souvenirs ou bien lors du visionnage du film. La violence et les scènes d’actions sont bien rendues avec l’impact des balles et le sang, les expressions des visages aussi. Brahy a aussi glissé quelques petits détails assez amusant le long de l’album, une petite liberté j’imagine qui apporte un petit plus au support BD. On a par exemple le tee-shirt du personnage qui incarne la schizophrénie de Franck qui ne cesse de changer en fonction du contexte ou encore le caleçon de ce dernier aux motifs de requin référence à son nom…

La colorisation joue aussi son rôle, posant en noir et blanc les souvenirs racontés ou encore le film, accentuant les moments sinistres avec un rouge sang bien vif…

Un excellent moment donc et une très belle découverte pour moi qui n’avait pas lu le roman, cela m’a permis une entrée différente dans l’univers de Franck Thilliez. Philéas a fait un excellent choix de départ avec Runberg et Brahy autour de cette adaptation qui happe le lecteur dans un polar noir à souhait aux rebondissements multiples. Le cliffhanger final surprend et pose question. L'album est vendu comme un one-shot, y aura-t-il une suite qui permettra de retrouver notre duo d’enquêteurs très prochainement ?

En bref

Un excellent moment donc et une très belle découverte pour moi qui n’avait pas lu le roman, cela m’a permis une entrée différente dans l’univers de Franck Thilliez. Philéas a fait un excellent choix de départ avec Runberg et Brahy autour de cette adaptation qui happe le lecteur dans un polar noir à souhait aux rebondissements multiples. Le cliffhanger final surprend et pose question. L'album est vendu comme un one-shot, y aura-t-il une suite qui permettra de retrouver notre duo d’enquêteurs très prochainement ?

8
Positif

Une adaptation réussie

Un thriller poignant et haletant

Des clins d'oeil pour le support BD

Negatif

Une fin qui n'en est pas une ?

damss Suivre damss Toutes ses critiques (863)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
17,90€
Boutique en ligne
17,90€
Boutique en ligne
17,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)