8

Critique de Chacun ses goûts #1

par Tampopo24 le sam. 5 déc. 2020 Staff

Rédiger une critique
Nourrir ses différences

Nouveau test d'une série de la fameuse collection Life de Kana qui m'avait vraiment emballée à son annonce avec sa proposition de titres s'adressant à un public plus adulte. J'ai parfois adoré ou beaucoup aimé certains titres (First Job New Life, Cigarette and Cherry), parfois je suis passée complètement à côté (Just NOT married), voire le sujet ne me parlait pas du tout (Corps solitaires). Le résultat peut donc être assez aléatoire selon les histoires. Cependant avec sa couverture douce et gourmande, je sentais bien que ce nouveau titre allait me plaire, ce fut heureusement le cas !

Machita est une jeune autrice de seinen qui s'est fait connaitre au Japon grâce à son titre Oyahô Toka Oyasumi Toka, une tranche de vie sur une famille recomposée qui s'est étalée sur 5 volumes. Chacun ses goûts (Haru to ao no obento bako en vo) est son dernier titre en date avec 4 tomes parus à ce jour dans son pays. Il parait dans le même magazine que des titres comme Arte, City Hunter Rebirth ou encore Valkyries Apocalypse.

Même si je ne suis pas très fan de la couverture très genrée et girly de Kana avec son logo rose bonbon, je dois avouer que celle-ci qui a de suite attirée mon regard avant même de savoir de quoi parlait le titre. La douceur qui se dégageait des personnages et de leur échange de regard m'avait interpellée. A la lecture de ce premier tome, j'ai parfaitement retrouvé cela.

Chacun ses goûts est un titre qui porte parfaitement son nom en vf. Il met en scène une jeune otaku qui travaille dans une bibliothèque et qui en a marre d'être jugée étrangement par les gens parce qu'elle est différente. Elle, elle est très heureuse de sa petite vie et ça l'agace qu'on la prenne en pitié ou qu'on la juge. Un soir, voulant se faire plaisir après une journée un peu pourrie, elle va se faire plaisir en s'offrant un verre et une part de gâteau. Elle fait alors la rencontre d'un jeune homme atypique, un oné (homme très féminin), avec qui elle va vite s'entendre et qui va lui proposer de partager un appart et un chat !

Sur ces débuts on ne peut plus rocambolesques va débuter une belle très belle histoire de cohabitation qui va être au coeur d'un récit entre drame humain, échange de recettes et découverte de l'altérité. Chacun ses goûts est donc un titre éminemment positif qui sait mettre son lecteur en appétit pour lui offrir un joli voyage dans l'univers d'une jeune otaku.

J'ai d'emblée accroché au style de l'histoire qui se veut léger mais ne l'est pas au fond. Le casting de départ est accrocheur et original : une otaku / une oné (garçon efféminé). Leur rencontre et leurs débuts sont improbables mais fonctionnent très bien. On sent de suite une certaine alchimie se dégager de leurs échanges. Le format proposé où chaque chapitre offre un petit rapprochement entre eux autour de la préparation de bentos (paniers repas) qu'ils échangent est mignon tout plein. C'est l'occasion de découverte de recettes mais de la découverte des traits de caractère de chacun. Ainsi ils apprennent lentement à se connaitre et de manière positive. Tout se fait naturellement et c'est ce qui est beau.

La narration est cependant très centrée sur Haru, la jeune geek, et j'aimerais qu'on s'oriente un peu plus sur Ao dont les particularités m'intriguent et qui semble être quelqu'un de complexe. Il offre déjà de très beaux moments à l'histoire grâce à son caractère observateur, bienveillant et doux. C'est en plus une figure LGBT qu'on a peu l'occasion de voir dans les mangas et je trouve ça bien que Kana, avec ce titre, entre eux aussi dans la liste des auteurs offrant plus de diversité aux lecteurs. C'est une bonne chose, surtout avec un titre où c'est abordé de manière aussi naturelle qu'ici. Ao ne nous semble pas étrange, loin de là, il se font dans le décor de l'histoire avec un grand naturel.

Ces deux personnages ont chacun des choses à dire, et que ce soit individuellement ou ensemble, j'ai été touchée par ce que l'autrice proposait autour d'eux. Elle pose des questions intéressantes pour ces lecteurs cibles : Qu'est-ce que c'est que cohabiter ? Qu'est-ce que c'est qu'être avec quelqu'un de très différent de nous ? Comment être ouvert d'esprit ? On est définitivement dans un titre adulte : on les voit au boulot, ils ont des problèmes et se posent des questions existentielles fortes sous leur air léger.

Bonus le dessin est vraiment super mignon, tout doux et ultra expressif. Il suffit de voir la couverture ! Et avec la présence d'un petit chat et des plats appétissants, que j'avais très envie de tester, c'est le jackpot !

En bref

Chacun ses goûts est un seinen avec une belle morale sur l'acception des différences de chacun, qui fait un très bon démarrage, plein de promesses et d'évolutions possibles. J'ai vraiment passé un très beau moment de lecture et ce fut un coup de coeur pour moi.

8
Positif

Un cadre alléchant

Des personnages originaux

Un duo plein d'alchimie

Un départ tout doux et plein de promesses

Un dessin doux et ultra expressif

Des questions morales pertinentes

Negatif

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (457)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)