Moby Dick, la baleine maudite

Après plus d’un an sans lire de tome de Re:Zero, je me suis enfin décidé à replonger dans cet univers si particulier. Ce troisième arc (truth of Zero) est beaucoup plus sombre et correspond donc davantage à mes goûts. Ce sixième tome marque un point culminent dans l’extermination de Moby Dick.

Dans le tome précédent, Subaru parvenait enfin à vaincre l’évêque de la paresse et éviter la mort de ses amis. Cette fois-ci, il s’attaque à un nouveau conflit et va devoir conclure une alliance avec Crusch pour vaincre la baleine et atteindre son but. Il entraîne par ailleurs Anastasia et Russel dans les négociations.

Encore une fois, ce sixième tome se lit très vite, ce qui n’empêche pas le scénario d’évoluer très rapidement. Comme les précédents tomes, nous avons droit à une phase de réflexion (négociations) et une phase d’action (combat contre Moby Dick).

Concernant les négociations, bien que cette alliance permette, à l’instant-T, de combattre Moby Dick, c’est également un véritable avantage pour l’avenir d’Emilia. On a souvent l’habitude dans les tomes de Re:Zero d’avoir des événements essentiels pour le développement de la série sur le long terme. Surtout quand on a un pouvoir comme celui de Subaru, qui lui permet de revivre en boucle certaines phases-clé de sa vie à chaque fois qu’il meure.

Ce tome nous permet également d’en apprendre plus sur le passif de Wilhelm, qui a perdu sa femme à cause de Moby Dick. J’apprécie découvrir les backgrounds des personnages, surtout quand ils sont en adéquation avec ce qu’on découvre dans l’histoire. Re:Zero est une série dans laquelle beaucoup de personnages intègrent l’histoire, et tous ont droit à un développement personnalisé.

Pour revenir au combat contre Moby Dick, on ne sait pas encore comment cela se terminera. Ce qui est sûr, c’est qu’il y a des pertes et ce sera à Subaru de déterminer s’il souhaite mourir sacrifié pour réessayer et sauver plus de gens ou s’il va passer outre sa culpabilité. Je l’exprime souvent dans mes chroniques mais le fait qu’il y ait autant de choses qui dépendent de lui est satisfaisant. Car sa psychologie évolue et le titre s’assombrit avec lui.

En bref

L'univers de Re:Zero confirme son immensité dans ce sixième tome du troisième arc de la série. L'histoire évolue et les pièces de l'échéquier se déplacent petit à petit pour espérer un échec et mat dans le prochain tome. Re:Zero est de plus en plus sombre et convaincant, et l'évolution constante du personnage principal le rend d'autant plus intéressant.

7
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (364)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Re:Zero - Re:Life in a different world from zero - Troisième arc : Truth of Zero
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)