6

Critique de Swimming Ace #1

par MassLunar le jeu. 21 janv. 2021 Staff

Rédiger une critique
Nage droit devant toi !

Swimming ace est une courte série de manga sportif édité par Pika dans leur collection Shonen et plus précisément dans leur collection "Sport addict" . Avec Full Drum sur le  rugby et Uchikomi autour du judo, Swimming ace est un manga centré sur la... natation (Swim = nager, mon niveau d'anglais est tout simplement incroyable !!) . 

Que dire de plus si ce n'est qu'un titre sportif autour de la natation qui sent bon le chlore n'est pas très répandue dans le monde du manga, du moins à ma connaissance. C'est donc par pure curiosité que j'ai emprunté ce Swimming Ace n'ayant pas d'affinité particulière avec la nage et encore moins avec le manga sportif en général. 

Ce premier volume peine à atteindre sa ligne d'arrivée même si c'est avant tout  un tome d'ouverture qui présente ses enjeux et personnages. Le héros , Eiichirô, pourrait basculer dans l'archétype du héros shonen qui trouve son épanouissement dans une discipline donné tout comme le petit Ren dans Uchikomi à la différence qu'Eiichirô a déjà un passé de vainqueur derrière lui... Passé de jeune nageur prodige que notre héros a choisi d'abandonner par manque de progression et de volonté. De ce fait, l'intrigue nous présente un héros  qui va tenter de renouer avec son passé. Pour cela, il peut compter sur un entourage précieux avec un fan athlétique de la première, une jeune fille enjouée et surtout son amour d'enfance. Un groupe hétéroclite et uni. 

Ce Swimming Ace se savoure avec facilité. La dynamique, le ton enjoué, la simplicité des rapports qui se dégage de ce titre permet de le déguster avec facilité. J'ai notamment un petit coup de cœur pour le personnage de Ruka que je trouve franchement agréable. Ce swimming ace, sans doute en raison du dessin lumineux de Renji Hoshi , est assez paisible visuellement et certaines scènes vous donneront tout simplement envie d'aller barboter dans l'océan face à un petit soleil couchant. C'est éclairé, c'est dynamique et contre toute attente, pour un manga sportif, il s'en dégage quelque chose de plutôt reposant. Cela est sans doute dû au fait que le scénario de Hajime Inoryu ne cherche pas à rentrer dans le compétitif dès la première page. En effet, le manga s'ouvre sur une déclaration d'amour vite refoulée ainsi que sur la rencontre fluide entre les différents protagonistes. La natation est ici mise au second plan pour se focaliser sur les personnages et sur la dramaturgie de leur quotidien. Cette ambiance un peu posée flirte aussi avec l'ennui car , forcément, l'action et plus précisément les séquences de natation sont mises en retrait. Les auteurs ont donc intérêt à nous captiver avec des séquences sportives haletantes dans les prochains tome. 

Ce premier volume manque en effet d'un peu de motivation et d'esprit guerrier pour nous capter totalement. 

En bref

Pour ce manga sportif autour de la natation, ce premier volume de Swimming Ace a autant d'impact qu'une petite brasse posée et tranquille. On apprécie sans plus les personnages, on se pose au bord d'un décor ensoleillé, on savoure ce début d'intrigue qui a tout de même intérêt à passer la vitesse supérieure malgré son petit capital sympathie.

6
Positif

Une atmosphère agréable et lumineuse. Parfaite et adaptée pour un titre sortie durant l'été !

Le personnage de Ruka, plutôt solaire.

Le choix scénaristique qui ne cherche pas à succomber dans la compétition démesurée

Negatif

Assez lisse dans l'ensemble

Un héros qui manque de motivation et qui, du coup, ne donne aucune motivation au manga

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (149)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Swimming Ace
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)