7

Critique de Sa majesté des ours #1

par ginevra le mer. 3 févr. 2021 Staff

Rédiger une critique
Une histoire de fantasy animalière... et humaine.

Comment un jeune humain a-t-il pu s'échouer au royaume des ours? En plus, il dit être mort-vivant et avoir été ranimé par Kalygard. Les royaumes animaux sont peut-être en danger. Le roi Artus décide d'envoyer une ambassade aux autres royaumes vers les Terres Australes. Ambassade qui va devoir passer par le royaume des oiseaux avec lequel celui des ours est en froid… Le voyage commence sous de mauvais augures.

J'ai dû lire deux fois cet album pour en apprécier le contenu. Ma première lecture ne m'avait pas enthousiasmée, mais les brillants dessins et couleurs de Didier Casssegrain m'ont aidée à entrer dans cette histoire dont j'avais trouvé le scénario très convenu. Olivier Vatine a donné l'idée de base qui me semble un collage, réussi je l'admets, de diverses œuvres de fantasy. Dobbs a ordonné cela pour en faire un récit qui tient la route.

Je suppose que ce n'est pas un hasard si le roi des ours s'appelle Artus et consulte un augure avant de prendre une décision. Cela m'a évoqué le roi Arthus de la série "Chevalier Ardent" de François Craenhals qui consultait aussi à l'occasion un magicien avec pour paiement des jours de sa vie. Bien sûr l'ombre de Tolkien et du "Seigneur des Anneaux" flotte sur l'album avec une compagnie disparate qui aborde près de statues gigantesques et une magicienne au pelage blanc…

La fin de l'album m'a surprise et j'espère que la suite continuera à le faire.

En bref

Un 1e album particulièrement marqué par divers ouvrages de fantasy, mais les graphismes superbes m'ont entraîné dans l'histoire. À suivre!

7
Positif

superbes graphismes

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1922)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)