5

Critique de Nos précieuses confidences #5

par Sachiko-chi le mer. 3 mars 2021 Staff

Rédiger une critique
La relation entre Azuma et Nozomi passe au second plan...

Je ne sais trop comment commencer cette chronique… Ce tome est le moins bon de tous clairement… Les personnages sont plutôt agaçants, l’impression de déjà-vu à certains moments et en fonction des personnages. Mais tout n’est pas négatif et heureusement ! Parce que j’apprécie l’idée de base de ce manga, mais malheureusement, les petites confidences disparaissent, les confrontations de points de vus deviennent plutôt virulentes surtout de la part d’Azuma que je trouve de moins en moins patient, et de plus en plus agressif…

Ce tome démarre de manière assez différente, on rencontre un nouveau personnage répondant au nom de Suzu, et qui se trouve être proche du personnage d’Azuma, pour l’incompréhension de Nozomi. C’est une entrée très intéressante et qui m’a pas mal plu, j’ai beaucoup aimé son caractère, une personne très sensible, se cachant derrière une façade froide. Le tome va être pas mal centré sur elle, et sur ses sentiments, et toujours avec la présence d’Azuma et Nozomi qui confrontent leur point de vu, mais sans avoir le calme habituel. Chacun s’emportant de son côté et en défendant sa position et sa vision des choses.

Ce n’est pas tout, on va en découvrir plus sur notre protagoniste masculin ! En particulier sur sa famille et ses tantes. Je dois avouer que plus je les découvre et plus je les trouve malsaines. Je comprends mieux pourquoi Azuma est traumatisé, et qu’il a du mal avec le sexe féminin. Ces tantes semblent avoir eu un comportement vraiment déplacé et dérangeant, j’aurai presque peur de découvrir ce dont elles sont capables. Elles ne se sont pas contentées de lui demander d’aller chercher une bouteille de coca à la supérette… Pour ma part, c’était vraiment drôle au début de les découvrir et d’avoir une construction familiale assez originale, mais avec ce tome et ce que j’en ai lu, je suis plutôt choquée de par les événements, je ne comprends pas pourquoi elles vivent chez leur sœur et beau-frère et encore moins comment les parents ont pu laisser faire un tel comportement. Là franchement, je suis dépassée et assez choquée…

Heureusement que Suzu est là, et sauve un peu le schéma, elle est très sympathique à découvrir, mais elle vient clairement occulter le développement de la relation entre Azuma et Nozomi. Ils ne donnent pas du tout l’impression de se rapprocher, bien au contraire. Je salue, tout de même, les dernières pages qui viennent se recentrer et développer une prise de conscience chez Azuma (que l’on attendait depuis un moment !).

La mangaka dans le tome, vient placer quelques personnages secondaires comme le Prince, qui a droit à son chapitre, dans lequel il broie un peu du noir… Je n’ai pas trouvé ce chapitre très pertinent à lire, presque une impression de déjà-vu avec son histoire de coupe de cheveux.
Une des camarades de classe d’Azuma qui vient placer ses sentiments, là non plus, je n’ai pas trouvé ça intéressant à lire, je m’en moquais un peu…
En revanche ! Je veux vraiment en savoir plus sur Hamada et Cafeine, j’aime énormément le développement de leur relation, et j’espère en voir plus. Dans le tome, la mangaka leur a laissé quelques pages tout au plus pour être mis en avant et notamment Hamada avec ses problèmes de relations sociales et de pouvoir discuter normalement avec d’autres personnages autre que Nozomi.
Il reste deux tomes et c’est la conclusion de cette saga, mais là j’en attends plus… Que ce soit de la relation entre Azuma et Nozomi ou Cafeine et Hamada, j’espère quelque chose d’un peu plus concret. Et j’attends aussi un peu plus de sérieux et de prise de conscience face aux problèmes et traumatismes que semble trainer Azuma, l’image véhiculée ici n’est pas bonne du tout…

En bref

Un tome en-dessous des autres, des problèmes beaucoup trop pris à la légère qui me crispent un peu... La relation entre nos protagonistes qui traine... En revanche le personnage de Suzu est très sympathique à découvrir, et vient dynamiser un peu le récit !

5
Positif

Un nouveau personnage dynamique et agréable

Des dessins très sympathique

On en découvre un peu plus sur Azuma et son passé

Hamada et Cafeine dont j'apprécie beaucoup le développement

Negatif

Le passé d'Azuma est trop pris à la légère, et soulève de vrais problèmes, c'est vraiment le plus gros point négatif...

Nos personnages qui semblent s'éloigner et non se rapprocher

Suzu qui vient éclipser la relation d'Azuma et Nozomi

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (207)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Nos précieuses confidences
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)