7

Critique de Marvel Two-In-One #100

par Le Doc le sam. 13 mars 2021 Staff

Rédiger une critique
La Chose et Ben Grimm...ensemble !

Le comic-book Marvel Two-In-One s'est terminé en juin 1983 au #100, mais ce n'était pas fini pour les aventures de Ben Grimm hors du cocon des F.F. puisque Marvel a publié la première série The Thing dès le mois suivant, un titre écrit pendant presque deux ans par l'omniprésent John Byrne et dessiné par un habitué des aventures de la Chose aux yeux bleus, Ron Wilson (un dessinateur inégal, souvent décrié mais que je ne déteste pas...il dépendait aussi beaucoup de l'encrage et cela se voit justement sur le rendu final des pages de MTIO #100).

Avant de débuter The Thing, John Byrne et Ron Wilson ont eu la charge de terminer Marvel Two-In-One avec un ultime épisode double qui constitue la suite du Marvel Two-in-One #50 scénarisé et illustré par Byrne. Dans cette histoire toujours inédite en V.F. pour le moment (tout comme ce #100), Ben remontait le temps pour s'administrer la dernière formule de Reed Richards à une époque où il venait juste de devenir la Chose. De retour dans le présent, Ben se rend compte qu'il est toujours la Chose. Reed lui explique alors que son acte a créé une réalité alternative. 

50 épisodes plus tard, Reed a changé d'avis car après avoir effectué quelques recherches, il en est venu à la conclusion que Ben n'avait pas voyagé dans le passé mais dans une autre dimension. Intrigué, la Chose retourne dans cette autre version de New York pour découvrir une ville dévastée. John Byrne déroule alors une histoire qui aurait bien eu sa place dans un Et si ?  : sans les 4 Fantastiques au grand complet (et en l'absence du Silver Surfer), la Terre n'a pas résisté à la venue de Galactus et le dévoreur de planètes est reparti en laissant derrière lui une coquille vide, sur laquelle les quelques survivants tentent de reconstruire ce qu'ils peuvent.

Et parmi ces survivants, il y a justement Ben Grimm. L'ambiance est un peu pesante au début, décor post-apocalyptique oblige, mais il y a de bonnes interactions entre ces deux versions du même homme, notamment sur la responsabilité supposée de la Chose dans le déroulement tragique des événements sur cette planète. Et l'action n'est pas oubliée puisque les deux Ben doivent affronter un Crâne Rouge bien décidé à régner sur ce qui reste de la Terre. Oui, un chouette What If ?, un peu faible graphiquement (au moins sur The Thing, Ron Wilson a eu Joe Sinnott à l'encrage) mais qui concluait l'aventure éditoriale de Marvel Two-in-One sur une bonne note.

En bref

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (791)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Marvel Two-In-One
Boutique en ligne
35,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)