7

Critique de Buonaparte #1

par juju le dim. 16 mai 2021 Staff

Rédiger une critique
Sur le trajet vers Sainte-Hélène

Cet album démarre en 1821, par la mort de Buonaparte. On découvre alors le lieutenant général Hudson Lowe qui avait la charge de surveiller l’empereur sur l’île. Un but caché cependant, lors de la campagne d’Egypte de Buonaparte, celui aurait mis la main sur un trésor de guerre inouï. Cette quantité d’or permettrait soit au partisan de l’ogre corse de le faire évader soit aux Anglais de les sauver de faillite. Le but du lieutenant, trouver où se cache ce trésor. On retrace le cours du temps et on se retrouve en 1815, à bord du navire qui le conduit à Sainte-Hélène.

Au niveau du scénario, impossible de s’ennuyer tant on alterne les périodes. Au départ, on va comprendre le lien entre Hudson Lowe et Buonaparte au travers de l’histoire. Ensuite, on assiste à son arrestation et enfin 1815, le reste de l’album se passe sur le navire qui l’amène à Sainte-Hélène. Et même sur le navire, l’empereur nous réserve des surprises. Ce dernier arrive à corrompre quelques matelots et une mutinerie se met en place. Mais finalement, le navire arrive à destination.

Visuellement, le trait est très réaliste et les personnages sont vraiment très bien faits. On reconnait tout de suite Bonaparte sur son lit en page 5. Les décors sont aussi très beau, que ce soit le navire ou bien les paysages. Rien à redire.

En fin d’album, un récit de 8 pages intitulé « le dernier combat de Napoléon, aux détours de l’histoire » nous relate quelques faits historiques, très appréciable.

En bref

Un premier tome plein de promesses qui se centre sur le trajet vers Sainte-Hélène et qui pour le moment me plait beaucoup.

7
Positif

De beaux dessins

Le point historique en fin d'album

Le suspens posé par rapport au fameux trésor

Negatif

juju Suivre juju Toutes ses critiques (97)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)