7

Critique de Les Artilleuses #2

par damss le dim. 16 mai 2021 Staff

Rédiger une critique
Les drôles de dames en action

On retrouve nos 3 héroïnes en cavale tentant tant bien que mal de se cacher tout en essayant de comprendre l’importance de cette fameuse Sigillaire. Ailleurs, certains acteurs sortent de l’ombre, contraints et forcés d’agir un peu plus officiellement pour essayer de reprendre possession de l’objet volé. Beaucoup de forces en présence, on ne sait pas vraiment à qui se fier…

Cette suite continue dans la lancée et le rythme du premier album. Entre enquête, action et explosions en tout genre, notre petite troupe commence à rassembler quelques pièces du puzzle. Il en manque encore un peu lorsque tout va basculer pour notre trio. Espérons qu’un happy end les attend dans le dernier tome de cette trilogie, c’est plutôt mal parti….

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé nos trois drôles de dames avec chacune ses particularités. J’ai retrouvé aussi cet univers amusant mêlant allègrement l’héroïc-fantasy à un monde plutôt réaliste. Il est malheureusement peu développé au profit de l’histoire et de la trame principale, mais les quelques éléments qu’on peut apercevoir aident à une lecture immersive.

Un bon moment qui confirme la qualité de cette trilogie, en espérant que le dernier tome sera à la hauteur.

En bref

Cette suite continue dans la lancée et le rythme du premier album. Entre enquête, action et explosions en tout genre, notre petite troupe commence à rassembler quelques pièces du puzzle. Il en manque encore un peu lorsque tout va basculer pour notre trio. Espérons qu’un happy end les attend dans le dernier tome de cette trilogie, c’est plutôt mal parti….

7
Positif

Beaucoup d'actions

Negatif

Une intrigue qui met du temps à rassembler les pièces du puzzle

damss Suivre damss Toutes ses critiques (939)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Les Artilleuses
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)