9

Critique de Bâtard #2

par MassLunar le ven. 4 juin 2021 Staff

Rédiger une critique
L'évasion de la cellule familiale

Le premier volume de Bâtard a été une agréable surprise. Un thriller psychologique sans concession sur une confrontation père/fils des plus tendues et angoissantes. Une ambiance anxiogène et des personnages bien écrits, le premier volume de Bâtard  promet un thriller palpitant et redoutable. 

Qu'en est -il de ce second volume ? Si la tension est toujours bien présente avec quelques rebondissements et l'apparition d'un nouvel esprit torturé qui risque d'avoir une belle incidence sur l'intrigue, force est de reconnaître que ce second opus privilégie un autre aspect de Bâtard, à savoir l'émancipation de Jin, le fils fragile , complice malgré lui des crimes de son père. 

Au delà du thriller, ce manhwa nous conte aussi l'émancipation d'un adolescent qui se rebelle contre un milieu, une situation qu'il a subit jusqu'à maintenant. Cette révolte est naît d'une rencontre, celle avec la douce Gyeon, future victime pour le père, véritable amour pour le fils... Ce tome se concentre essentiellement sur le développement des relations entre ses personnages : Jin, le fils brisé qui retrouve espoir , Gyeon, la jeune fille opiniâtre issue d'un milieu pauvre et Jae-Hyok, la brute, fils d'un puissant industriel qui a pris discrètement Jin sous son aile. Ce trio de personnages est au premier plan dans ce second volume avec des moments de légèretés comme une virée entre amis, les premiers émois pour Jin joliment oniriques  mais aussi  des passages plus contrastés, notamment du côté de Jae-Hyok tiraillé  entre son rôle de brute ou son rôle d'ami. Un personnage intéressant dans le devenir de Jin puisque c'est lui qui lui apporte une certaine force, bon gré, mal gré. Bien qu'elle soit l'incarnation de la bonté et que son rôle soit celui de la fille à sauver ou à aimer, Gyeon demeure un personnage intéressant avec un caractère bien trempé issue de son milieu pauvre. C'est vraiment le rayon du soleil qui apporte un peu de lumière dans ce titre. 

Mais c'est du côté de Jin que les choses progressent puisque le fils rentre ouvertement en conflit avec son père. La guerre est déclarée avec un Jin qui s'échappe de la cellule ( au sens strict) familiale... La tension montre d'un cran, encore plus avec l'apparition de nouveaux meurtres. Les dialogues entre le père et le fils sont aiguisés. Le dessinateur, Mr. Youngchan HWAN par ses jeux d'ombres rend la figure du père toujours aussi menaçante. Un visage noyé dans l'ombre sur lequel se détache un sourire des plus sadiques. Rien qu'à voir cet antagoniste, nous avons l'impression que le danger est toujours imminent. Côté dessin, le trait de Hwan est toujours aussi ciselé avec peut-être davantage d'humour autour expressions, notamment du côté de notre héroïne Gyeon. Il faut bien avouer que la colorisation reste très homogène et cela peut parfois donner un petit côté  monotone. Mais il n'en reste pas moins que Bâtard reste fidèle à un style graphique très ténébreux dans lequel l'ombre est une reine. 

Bien que les auteurs se concentre davantage sur le quotidien de Jin et ses relations avec les autres personnages, l'aspect thriller n'est bien évidemment pas oublié dans ce second volume qui déterre la hache de guerre. L'arrivée d'un nouveau personnage promet des situations encore plus épineuses par la suite. 

En bref

Un second tome qui demeure parfaitement dans la continuité du premier volume. La confrontation père./fils franchit un nouveau palier mais c'est surtout les relations de notre héros avec ses camarades du lycée qui sont surtout développées. Bâtard n'est pas juste un thriller psychologique, c'est aussi et à sa manière un récit d'apprentissage sur un lycéen brisé qui décide de s'en sortir....

9
Positif

Un volume plus axé sur le développement relationnel, l'amour naissant entre Jin et Gyeon, l'amitié instable entre Jin et Jae-Hyeok

Un suspense toujours aussi présent avec l'arrivée d'un nouvel antagoniste

Une ambiance graphique très sombre avec quelques passages symboliques ( celui du rêve)

Negatif

Une colorisation un petit peu monotone (mais qui va de pair avec le genre)

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (217)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Autres critiques de Bâtard
10
Bâtard T.1

Bâtard T.1 Staff

Lire la critique de Bâtard T.1

Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)