8

Critique de Little joséphine

par ginevra le dim. 6 juin 2021 Staff

Rédiger une critique
Un livre joyeux sur un sujet qui ne l'est pas...

Valérie a rencontré Joséphine en tant qu'infirmière libérale suivant cette vieille dame atteinte de démence sénile. Joséphine oublié de plus en plus de choses au fil du temps qui passe : où elle est, comment rentrer chez elle… Valérie n'était censée que s'occuper de ses médicaments puisque 2 aides ménagères étaient chargées des repas. Mais elle découvre vite que la vieille dame ne mange pas les repas amenés. Tout se combine pour générer de la maltraitance.

D'après le paragraphe précédent, on pourrait croire que c'est un livre triste, mais pas du tout. Raphaël Sarfati joue avec Little Nemo et ses voyages dans son lit sur des couleurs douces et il s'amuse avec les cases en les éclatant ou en les réduisant… Les personnages sont sympathiques et expressifs. Les dérangements mentaux de Joséphine sont présentés sur un mode humoristique qui est malgré tout respectueux de la vieille dame… faire de l'humour en restant tendre est une prouesse brillamment réussie.

Le parcours de vie de Joséphine racontée par Valérie est réel et j'ai oscillé entre colère et tristesse devant l'abandon de la vieille dame ignorée de l'administration et laissée aux mains de personnes indifférentes sans contrôle de l'administration. J'admire le dévouement de Valérie et de son associée vis-à-vis de leurs patients (car je suppose que Joséphine n'est pas vraiment un cas rare).

La douce et sympathique Sandra qui va remplacer les auxiliaires de vie indifférents est elle aussi caractéristique des parcours professionnels dans l'assistance aux personnes âgées. Venue de Côte d'Ivoire, elle ne peut pas exercer son métier de comptable donc on l'oriente vers ce travail sans aucune formation de base! Mais heureusement elle s'investit pour Joséphine. J'ai aimé le fait que Sandra compare sa situation à de l'esclavagisme… elle est mal considérée, exploitée et en butte au racisme des familles.

Le portrait dressé du "suivi" des personnes âgées dépendantes fait froid dans le dos. Que deviendront les plus fragiles à la fois médicalement et financièrement dans notre monde moderne? Arriverons-nous à la vision sinistre du film "Soleil Vert" évoqué dans l'album? J'espère que non et je souhaite beaucoup de courage et de force à toutes les Valérie et Sandra qui se dévouent auprès des anciens. Merci à elles!

En bref

Un album joyeux aux couleurs douces pour raconter une histoire pas vraiment joyeuse : comment une vieille dame est abandonnée par la société à sa démence douce sans qu'un vrai suivi soit fait. Merci à toutes les personnes qui se dévouent pour nos anciens en tant qu'infirmiers ou infirmières et auxiliaires de vie! Un album à lire et à faire lire pour faire évoluer les choses autant que possible.

8
Positif

dessins lumineux et sympathiques

découpages inventif

témoignage poignant et drôle à la fois

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2087)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Little joséphine
Boutique en ligne
19,00€
Boutique en ligne
19,00€
Boutique en ligne
19,00€
Boutique en ligne
19,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)