8

Critique de Orient - Samurai quest #8

par Sachiko-chi le mar. 29 juin 2021 Staff

Rédiger une critique
Le grand patron des Oni entre dans la partie !

Au vu des événements du tome précédent, je peux vous dire que j’attendais celui-là avec impatience. De nombreux rebondissements ont été à l’honneur, et ont permis d’amener plus de dynamisme dans le récit. Mais ce tome 8 n’est pas des plus pauvres en scènes et événements surprenants, qui nous laissent abasourdis, j’ai vraiment eu du mal à croire que ce personnage ait pu disparaître comme ça !

Encore une fois, on reprend là où on nous avait laissé dans le tome précédent, et on notera que Tsugumi et Kojiro sont aux abonnés absents et ce depuis quelques temps. Peut-être une bonne chose, on peut découvrir un peu plus l’univers et les personnages, les travailler plus en profondeur, comme Musashi et la déesse obsidienne, qui attise les convoitises, ou encore ses compagnons de bataillon. Qui ces derniers sont bien travaillés pour certains, et mis en avant, cela vient renforcer cet univers qui est déjà pas mal riche grâce notamment à ses nombreux personnages. Mais la mangaka nous rajoute quelques informations complémentaires sur les bushis, et leur manière de se lier entre eux pour combattre. Chaque tome est toujours plus enrichissant et vient exploiter l’univers au maximum.

Mais si nos personnages principaux sont au cœur du récit, la mangaka n’en oublie pas les ennemis, les oni contre lesquels se battent les bushis. Le grand Oni est de sorti dans ce tome, et ce qui donne lieu à de très nombreux rebondissements. On y avait déjà droit dans le tome précédent avec la princesse, qui nous faisait des révélations sur ses origines, ces dernières qui ont vraiment su me surprendre. Mais le grand patron des Oni nous ouvre les portes de son environnement, assez froid et complètement détaché de toute émotion, et au passage, c’est un personnage écœurant. Il nous présente son univers, et comment naissent tous ces onis que doivent combattre les bushis.

Mais toutes ces créations se font de plus en plus présentes, et elles viennent ouvrir les hostilités, et sont ici développées. On les découvre un peu plus, à quoi elles servent, comment elles sont créés, ou encore comment elles se battent, comment ils agissent entre eux. Ils ont vraiment une mentalité très différente des bushis, ceux qui les surprend fortement, et nous aussi, et c'est ce qui les amènent à une manière de combattre très différente.
En effet, dans ce tome, de nombreux combats vont être engagés entre les personnages, et ils sont en effet plus sérieux, ils viennent dynamiser le récit, et surtout il devient vraiment de plus en plus sombre. L’humour qui pouvait être présent au départ, s’efface rapidement, et le titre devient plus violent. J'espère que ce côté du titre, viendra donner aussi un peu plus de maturité à Musashi, qui a tendance à détonner avec l'ambiance générale, le personnage me semble encore un peu trop léger...
Les événements de la fin de ce tome m’intriguent énormément, et promettent d’autres surprises, surtout que les ennemis des personnages sont présentés, et développés, ils se faisaient assez rares, mais cette partie les met en avant, et les développe.On veut plus d'affrontements !

En bref

Un nouveau tome que j'ai beaucoup apprécié, avec de nombreux rebondissements, un récit qui se dynamise. La mangaka laisse place de plus en plus au côté sombre du titre, et aux nombreux affrontements pour rendre son titre plus violent, et tragique. L'humour que l'on pouvait trouver très présent dans les débuts disparait progressivement.

8
Positif

Des dessins sympathiques

Développement des onis, on en découvre plus sur eux

Titre plus dynamique

Des combats prenants

L'humour qui disparait pour laisser place à la violence

De nombreux rebondissements

Negatif

Le personnage de Musashi qui a tendance à être trop léger

Kojiro et Tsugumi absents du récit

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (200)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Orient - Samurai quest
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)