6

Critique de Star Wars - Darth Vader #1

par Le Doc le jeu. 15 juil. 2021 Staff

Rédiger une critique
Le coeur sombre des Sith

Le premier tome de Star Wars : Dark Vador réunit les cinq premiers numéros de la troisième série mensuelle consacrée au Seigneur Noir des Sith, titre écrit par Greg Pak et dessiné par l'italien Raffaele Ienco. Comme pour les autres albums Star Wars, l'arc narratif est précédé par un segment du numéro spécial Empire Ascendant, dans lequel Vador est en fait peu présent. Pak suit la mission d'une impitoyable unité de Death Troopers, dans une ambiance assez tranchante, bien adaptée au style de Roland Boschi (dont je ne suis pas toujours très fan, mais cela fonctionne bien ici).

Dark Vador débute par la même scène iconique que la série Star Wars principale. Puis Vador se lance dans une quête pour retrouver ceux qui lui ont caché l'existence de son fils...pourquoi pas, mais ce n'est pas comme s'il ne connaissait pas l'identité du destructeur de l'Etoile Noire depuis quelque temps maintenant donc je ne trouve pas que le timing de cette décision soit particulièrement travaillé. Je pense également que cette intrigue aurait plus convenu au Vador des débuts, celui de l'après Revanche des Sith plutôt que celui de l'après Empire contre-attaque.

Il y a pourtant de bons moments dans ce voyage du Sith hanté par ses souvenirs et l'ajout du très énervant droïde d'analyses est une sympathique astuce qui permet de délivrer les informations nécessaires aux côtés d'un Vador peu loquace. Le cliffhanger de l'épisode 1 ramène à une période pas toujours appréciée des fans de Star Wars, celle de La Menace Fantôme, Greg Pak détaillant de façon plutôt convaincante ce qui est arrivé aux fidèles de Padme depuis la mort de leur Reine bien-aimée. 

De bonnes choses...mais ce premier arc est tout de même un poil trop long pour son propre bien (il aurait fallu un rythme un peu plus resserré et un chapitre de moins). Graphiquement, Raffaele Ienco (Batman : Sins of the Father) ne rate pas ses débuts sur l'univers Star Wars (je regrette juste le manque d'expression de certains de ses personnages humains, mais l'ensemble est détaillé, aussi bien au niveau des décors que des créatures, et il signe de nombreux visuels marquants avec Vador).

En bref

Premier album inégal mais pas inintéressant pour ce nouveau comic-book du Seigneur Noir des Sith.

6
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (847)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Star Wars - Darth Vader
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)