8

Critique de Kaijumax #2

par Auray le mer. 28 juil. 2021 Staff

Rédiger une critique
La revanche de Kaijumax

Il va falloir se remettre au microcosme de Kaijumax tellement il est particulier. Limite, relire les derniers chapitres du tome un pour se remettre dans l'ambiance, ainsi que ses bonus, notamment sur les différents intervenants. Effectivement, cela fait déjà deux ans depuis la sortie du premier tome, et le tome deux, à l'époque, était annoncé en 2020. La covid est passée par là. Ce qui est sûr, c'est qu'il y aura un troisième tome avec deux autres saisons qui feront suite à celui-ci, en attendant, découvrons ensemble les saisons trois et quatre.

La première est justement dans la lignée de ce que l'on a connu avant. On s'accapare cette fois de la chèvre démoniaque, Daniel, pour en faire une histoire tout à fait touchante. Comme toujours, on en découvre plus sur le monde de la prison des Kaijus en se baladant. D'ailleurs, à ce propos, vous aurez une carte au tout début de ce beau tome afin de s'y repérer. Bref, notre petite dernière va apprendre à ses dépens qu'il ne faut pas trahir un camarade. Son quotidien va être tout à fait chamboulé. On parle vraiment du harcèlement ici.

Sinon, c'est là que les bonus vont être encore une fois utile et passionnante. Par exemple, quand on voit les lapins de la lune, on sait plus précisément leurs noms et leurs nationalités, et on remarque même un hommage discret à un personnage connu de comic book. Même chose pour les Cryptides, inspiré du vrai gang de la Fraternité aryenne. Leur argot est basé sur le vocabulaire de Charles Fort qui écrit des livres sur les phénomènes étranges. Leurs tatouages ont également une signification qui ira dans ce sens. C'est vraiment très spécifique, même si on apprécie l'explication, le manque d'annotation en bas de page m'a manqué lors de ma lecture ou au moins une fois pour dire que ça se trouve en fin de tome. Je ne l'ai su qu'à la toute fin. Vous au moins, grâce à cet écrit, vous n'aurez pas ce problème ! Et je ne suis pas sûr non plus que l'on ne passe pas par-dessus certains détails tant ils sont nombreux.

La seconde saison de ce livre va se centrer plus sur le docteur Zhang. On l'a vu en parallèle de l'histoire de Daniel tomber amoureuse d'un monstre prêt à tout pour s'injecter de la drogue. Ce qui intéressant, c'est que là on s'approche un peu plus des humains, et notamment de la femme, en règle général. Les violences conjugales et la grossesse sont abordées, mais aussi le comportement inadéquat des gardiens de prison face à celle-ci, par exemple. Pas étonnant que le titre fasse référence à la série « Orange is the new black ».

De plus, le scénario est toujours aussi riche, car on a également les mésaventures de Chisato, cet ersatz de Bumblebee de Transformers.. Lui aussi va se mettre dans un pétrin semblable à la jeune femme. Justement, j'ai trouvé du coup moins inspiré cette partie. Enfin, je n'arrivais pas à comprendre si la chèvre noire imaginée selon les récits de Lovecraft était Daniel transformé. Une scène est également assez vulgaire à ce propos, quand elle présente du lait noir avec ses tentacules. Je trouvais ça pas forcément utile en fait.

Kaijumax est une satire sociale qui ne nous laisse pas indifférent. Il faut passer par-dessus certaines bizarreries pour rentrer dans une seconde lecture, qui elle, reste poussée. Heureusement, les bonus sont là pour nous éclairer un minimum. Une lecture exigeante qui fait tant écho à nos vices qu'elle pourrait en rebuter plus d'un. Pourtant, les dessins colorés, le design recherché des kaijus par Zander Cannon arrive à faire passer le message sans avoir des hauts de cœur.

En bref

« Yo. Pourquoi ils vous ont coffrées, les filles ? »

8
Positif

Un livre toujours aussi magnifique, signé Bliss Éditions

Une troisième saison réussie dans la lignée du tome un.

Les stars du premier tome font une apparition ostensible

Quelques hommages disséminés à des personnages célèbres issus des comics

Une héroïne qui marque le lecteur dans la seconde partie

Negatif

Un manque d'annotation en cours de lecture ou ne serait-ce qu'un renvoi en fin de tome

Quelques scènes sanglantes et vulgaires... pour pas grand-chose

Une quatrième saison moins inspirée que la troisième

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (565)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Kaijumax
8
Kaijumax T.1

Kaijumax T.1 Staff

Lire la critique de Kaijumax T.1

Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)