Une épopée totalement déjantée, les auteurs tripent, le lecteur kiffe !

Arleston, Dimat et Torta nous transportent dans un univers totalement décalé empli de références, d’apartés qui créent, comme le faisait Arleston dans Lanfeust, une véritable connivence entre le scénariste et le lecteur. Bref, les auteurs tripent et on adore !

Ils nous plongent dans un univers original sur une lune qui abrite de la vie. Des humains, mélangés à d’autres espèces issues de l’Héroïc-fantasy la peuplent avec un fonctionnement monarchique. L’empereur a été assassiné et c’est son fils, Altek qui doit prendre la relève d’un poste très envié. La veille de son couronnement, la planète cesse de tourner, créant une certaine panique relativement compréhensible mais qui retarde l’arrivée au pouvoir de Latek, donnant plus de latitude à ses opposants, accessoirement sa famille, pour tenter de le supprimer discrètement…

La trame de fond est assez classique avec une histoire de succession, de jalousies et de course sanglante pour le pouvoir. Heureusement le phénomène d’arrêt de rotation de la planète apporte un peu de mystère et d’originalité. Mais ce n’est pas cela qui fait de ce premier tome un album novateur, ce sont tous les éléments qui gravitent autour, comme le découpage en actes de l’histoire, les deux corbeaux, fil rouge de l’album qui sont à la fois dans l’histoire et spectateurs, ce sont aussi ces petits délires signés Torta et Dimat entre les chapitres avec différentes approches, tantôt mangas, tantôt journal intime. Ces délires on les retrouve également par planche centrés sur un personnage comme page 19 ou 31 qui m’ont fait penser énormément à un clin d’oeil à la BD Noob d’ailleurs…. C’est cet humour omniprésent qui vient casser le sérieux de l’histoire par un détail, une phrase, un dessin… On retrouve avec plaisir ce qui a fait aussi le succès de Lanfeust, ce côté décalé mais qui me paraît encore plus décuplé dans cette série.

Les dessins sont aussi une réussite. Le découpage et la mise en page s’adaptent aux besoins du scénario et appuient davantage sur le côté décalé. Les personnages sont réussis avec des visages plutôt lisses mais expressifs. La colorisation explose de couleurs vives et offre aux lecteurs un feu d’artifice de fraicheur qui invite au voyage et à l’aventure.

J’ai attaqué cet album un peu intrigué par ce que pouvait aborder Arleston, la couverture étant prometteuse d’aventures, je l’ai refermé totalement conquis. Certes l’histoire est plutôt classique mais tout ce qui tourne autour est tellement riche et amusant que bizarrement elle passe en second plan. On prend énormément de plaisir à rechercher dans chaque planche les clins d’œil, l’humour, les petits détails qui nous transportent dans un univers décalé et drôle. Tout a été pensé pour ne rien prendre au sérieux mais surtout s’amuser à lire et à sourire au fil des pages. Un premier tome d’un diptyque décalé qui m’a pour le moment convaincu avec pas moins de 78 pages quand même. L’originalité et l’humour sont le point central, une jolie découverte !

En bref

J’ai attaqué cet album un peu intrigué par ce que pouvait aborder Arleston, la couverture étant prometteuse d’aventures, je l’ai refermé totalement conquis. Certes l’histoire est plutôt classique mais tout ce qui tourne autour est tellement riche et amusant que bizarrement elle passe en second plan. On prend énormément de plaisir à rechercher dans chaque planche les clins d’œil, l’humour, les petits détails qui nous transportent dans un univers décalé et drôle. Tout a été pensé pour ne rien prendre au sérieux mais surtout s’amuser à lire et à sourire au fil des pages. Un premier tome d’un diptyque décalé qui m’a pour le moment convaincu avec pas moins de 80 pages quand même. L’originalité et l’humour sont le point central, une jolie découverte ! Une épopée totalement déjantée, les auteurs tripent, le lecteur kiffe !

8
Positif

Le découpage et la mise en page

L'humour et les références

Le décalage et le le burlesque

Negatif

Histoire de fond légère même si cela passe en second plan

damss Suivre damss Toutes ses critiques (997)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)