Un début de série déjanté

Voici un diptyque qui commence bien et qui, j'espère, le finira aussi.

Arleston a retrouvé sa veine de fantasy humoristique pour ce cycle, mais avec moins de jeu de mots plus ou moins compréhensibles que dans d'autres de ses productions. Avouez qu'un monde qui arrête de tourner est très intrigant… pourquoi et comment cela arrive-t-il? Bien sûr comme dans toute épopée de fantasy, il y a des gentils qui font face à des méchants, mais ici cela reste dans la famille… royale bien entendu!

Les dessins de Dimat sont un régal, fins et humoristiques à la fois. La colorisation de Florence Torta est suffisamment légère pour renforcer le propos sans l'étouffer. J'aime beaucoup les corbeaux qui commentent l'action à chaque tête de chapitre… et qui interviennent aussi dans l'histoire.

Un bon début dont j'attends la suite avec intérêt!

En bref

Un bon 1e tome bien dans la veine de fantasy humoristique d'Arleston et superbement illustré par Dimat. Vivement la suite!

8
Positif

dessins sympathiques

belle colorisation

scénario mêlant aventure et humour

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2133)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de La Baroque épopée du monde qui ne voulait plus tourner
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)