5

Critique de King in black #3

par ScoobyDam le mar. 26 oct. 2021 Staff

Rédiger une critique
Dénouement décevant

Je ne suis pas particulièrement admiratif du travail de Cates en général. J’ai lu des choses très chouettes de lui et d’autres qui ne m’ont pas plu du tout. Pour le moment, je n’arrivais pas réellement à me décider sur King in black. Le dessin aidant particulièrement à apprécier le récit principal, je trouvais le scénario plutôt sympa… Et le tome 3 me permet de dire que ça fera partie des écrits de Cates que je ne mettrai clairement pas dans mon top.

Ce troisième tome recueille 8 issues :
- King in black #4
- King in black : Captain America #1
- King in black : Gwenom vs Carnage #3
- King in black : Planet of the symbiotes #2 I
- King in black : Planet of the symbiotes #2 II
- King in black : Scream #1
- King in black : Return of the Valkyries #3
- King in black : Planet of the symbiotes #3

Pour l’histoire principale, jusqu’au troisième chapitre, un doute planait encore sur comment nos héros allaient se sortir de l’attaque de Knull. Dans ce quatrième numéro, on a la réponse et c’est d’une telle facilité scénaristique que ça m’a fait fermer l’album pour y revenir plus tard. Ce n’est pas très surprenant quand on a lu les derniers crossovers, mais franchement c’est dommage parce qu’il y avait tout de même du potentiel et je commençais à en apprécier la lecture.
Pour les autres récits, ça fait vraiment remplissage, mais encore plus que pour les précédents numéros. On a la fin de Gwenom vs Carnage, dont je trouve l’intérêt vraiment plus que limité même si la partie graphique est intéressante et plusieurs épisodes de Planet of the symbiotes qui sont très anecdotiques. L’épisode de Captain America se démarque un peu et introduit la notion de souffrance intérieure causée par la possession par Knull et son armée de symbiotes. Pour finir, j’apprécie de plus en plus la lecture de Return of the Valkyries.

Côté dessin, on a un peu de tout. Le récit principal est toujours brillamment illustré par Ryan Stegman et mis en couleur par Frank Martin, ce qui pour moi contrebalance avec le scénario. Sur l’épisode de Captain America, on retrouve un Mirko Colak en forme pour nous illustrer les divagations du super-soldat. Et toujours un point d’honneur pour les valkyries dont j’aime beaucoup le trait. Le reste me paraît plus classique et n’a pas spécialement retenu mon attention sans pour autant que cela eût gêné ma lecture.



Pour l'édition, rien de plus à ajouter que pour les précédents tomes sur la qualité des matériaux. En revanche, le choix du fond bleu pour les blocs de texte écrits en noir sur l’issue de Captain America est vraiment à revoir. J’ai eu du mal à lire ces encarts, ce qui a un peu gêné ma lecture. Et j'ai détecté plusieurs fautes dans le sommaire dont une sur le nom de Colak, ce qui ne lui rend pas  hommage.

En bref

Le troisième tome de ce crossover Marvel est celui qui me décidera sur le fait que l’histoire principale ne me plaît pas plus que ça. Je trouve le dénouement assez facile et c’est plutôt dommage. Sinon les différents autres numéros sont très anecdotiques, sauf pour Captain America et Return of the valkyries qui m’ont plutôt plu.

5
Positif

Ryan Stegman

L’épisode de Captain America

Return of the Valkyries

Negatif

Le dénouement du crossover

Trop de récits sans réel intérêt

Lecture du Captain America rendu difficile par le manque de contraste des blocs informatifs

ScoobyDam Suivre ScoobyDam Toutes ses critiques (79)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de King in black
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)