8

Critique de Le monde sans fin #1

par vedge le mar. 2 nov. 2021 Staff

Rédiger une critique
Urgence Ecologique et Climatique

Dans cet ouvrage de près de deux cents pages, que le dessin rend simple et facile à lire, les auteurs montrent comment l’énergie en abondance a créé et accéléré les mutations de nos sociétés.

Il y a trois cent ans, hier donc, toutes les énergies étaient renouvelables : bateaux à voiles, moulins à vents, etc. La découverte du pétrole, énergie abondante, facile à exploiter et finalement de faible coût, a transformé l’industrie et le commerce mondial. Mais pas seulement ; Cette énergie que l’on croyait infinie, a façonnée notre vision du monde, depuis les longues études jusqu’à la protection sociale en passant par les délocalisations de production.

Les pays riches se sont développés, durant les trente glorieuses par exemple, sous « perfusion d’énergie abondante », en redistribuant pu pas via un état providence. « Les humains sont devenus secondaires… la production économique varie… comme le parc de machines en fonctionnement », comme aurait pu le dire Dupin dès 1801. Ce ci jusqu’aux chocs pétroliers qui sonnent comme un premier avertissement, dont il n’est pas tenu compte puisque notre économie est basée sur la croissance et l’expansion. On a donc continué à produire toujours plus et toujours plus loin, avec un impact accéléré sur le réchauffement climatique. On en voit aujourd’hui les effets extrêmes : orages, inondations, ouragans, incendies, …).

Barak Obama disait « Nous sommes la première génération à ressentir les effets du changement climatique et peut-être la dernière à pouvoir encore faire quelque chose ».

Il est donc urgent de réagir, mais comment ? Les auteurs nous expliquent que la sobriété dans tous les types de consommation est une part de la solution ; Les besoins d’énergie persistent, pour faire fonctionner nos sociétés sans retour arrière, famine ou autre. Pour ce faire, Jean-Marc Jancovici, qui y est favorable, s’engage dans un plaidoyer pour le nucléaire, risquant de se mettre à dos de nombreuses ONG écologistes qui le refusent. Ce passage, donne néanmoins des éléments pour se faire ensuite sa propre idée.

Les auteurs présentent ensuite, filière par filière, comme le fait le Shift Project, les transformations nécessaires pour répondre à l’urgence climatique avant qu’il ne soit trop tard. Ils précisent, avec humour, dont l’ensemble de l’ouvrage n’est pas dépourvu, qu’avant de changer le monde extérieur, il faut se connaître de l’intérieur, en prenant garde à son striatum et son cortex angulaire.

Au final, cette BD présente, sans trop de parti-pris (sauf pour le nucléaire) les raisons de l’impasse dans laquelle nous sommes et les axes de réflexion pour en sortir, en faisant face à l’urgence climatique par une #TransitionJuste « afin de créer des emplois respectueux du climat, qui peuvent améliorer la vie de chacun « (ITUC). Un ouvrage didactique pour toute la famille, qui peut servir de base à une discussion salutaire sur un futur choisi et non subi.

En bref

cette BD présente, sans trop de parti-pris (sauf pour le nucléaire) les raisons de l’impasse dans laquelle nous sommes et les axes de réflexion pour en sortir, en faisant face à l’urgence climatique par une #TransitionJuste « afin de créer des emplois respectueux du climat, qui peuvent améliorer la vie de chacun « (ITUC). Un ouvrage didactique pour toute la famille, qui peut servir de base à une discussion salutaire sur un futur choisi et non subi.

8
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2425)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
27,00€
Boutique en ligne
27,00€
Boutique en ligne
27,00€
Boutique en ligne
27,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)