8

Critique de Kaiju No. 8 #1

par MassLunar le jeu. 2 déc. 2021 Staff

Rédiger une critique
Un Kaiju très Kafkaïen

Pour les amateurs de bons gros délires qui ne lésinent cependant pas sur de l'action bien solide, voici Kaiju No.8  ! Un très gros succès au Japon avec une popularité explosive dès le premier tome et qui vient de rentrer en fanfare en France par le biais des éditions Kaze qui n'hésite pas à viser haut avec ce shonen déjà bien reconnu au Japon. .Sans doute l'un des shonens les plus importants de cette fin d'année...

Au niveau de l'intrigue,  Kaiju repose cependant sur du postulat un peu classique avec une humanité en guerre  des monstres, en l'occurence, ici les Kaiju. Pour rappel, les kaiju sont des créatures emblématiques du cinéma fantastique japonais parmi lesquelles on peut relever en chef de file le fameux Godzilla...  Désormais, ces fameux gros monstres nippons ne sont plus seulement des stars de l'écran, ils viennent aussi réellement détruire l'archipel et transformer les grandes villes en ruines. Fort heureusement, Les Forces de Défenses japonaises tiennent cependant le cap contre l'apparition de ces grosses bêbêtes.

Notre héros Kafka ( quel nom bien porté ! ) est un personnage relégué à l'équipe de nettoyage. Ceux qui nettoient la ville des cadavres titanesques de kaiju, un travail horrible mais indispensable. Kafka est cependant rongé par les regrets que lui ont procuré ses échecs successifs pour rentrer dans les forces de défenses. Cependant, il s'autorise une dernière chance grâce aux conseils d'une nouvelle recrue... avant de se voir subir, bien malgré lui, une transformation radicale en kaiju humanoïde pour le pire et pour le meilleur !

Ce premier volume est surtout centré sur notre héros Kafka Hibino et sa radicale transformation en guerrier kaiju. Cette métamorphose n'est pas de tout repos et le mangaka Naoya Matsumoto la rend aussi drôle que bad-ass avec un Kafka qui ne comprend absolument pas ce qui lui arrive et qui multiplie les "pertes" de contrôles du à ce changement précipitée. La force de ce premier tome provient de son rythme très maîtrisé et bien équilibré entre un humour très présent , de l'action et des personnages plutôt sympas qu'on cernent rapidement. En un mot, Kaiju n°8 se dévore avec aisance et , même si dans les grandes lignes, ce premier tome peut paraître parfois classique avec, notamment, l'habituelle épreuve de sélection... il n'en reste pas moins le début réussi d'un shonen qui coche avec facilité les cases du divertissement.  Pour le comparer à un autre mastodonte, Kaiju No.8 , c'est un peu le penchant décalé de SNK  avec une bonne dose d'action.

Les personnages sont vites sympathiques entre un Kafka qui apparaît comme un héros sur le tard, souvent vanné à cause de son âge, son amie d'enfance plutôt discrète dans ce premier volume mais sur qui règne un véritable charisme, la nouvelle recrue dont le tempérament oscille entre froideur et loyauté et enfin la jeune gosse de riche qui est aussi le talent prodige du concours. Une bonne galerie face à ces monstres. Pour l'heure, à l'exception des derniers chapitres, nous n'avons pas trop de confrontations dantesques face au kaiju, le mangaka préférant se focaliser sur la transformation inopiné de Kafka ce qui n'empêche pas ce premier volume d'être riche en vitamines et d'introduire déjà le visage d'un certain antagoniste décisif en fin de tome. 

Naoya Matsumoto privilégie ici l'efficacité avec son dessin qui oscille entre un style monstrueux tout en force associé à une bonne touche de burlesque et une intrigue tout en entrain. 

En bref

Ce premier tome de Kaiju No.8 en impose et se démarque surtout par son tempérament comique qui apporte un véritable tempo à cette entrée en matière. Pour l'heure, Kaiju pose les bases d'une intrigue un peu classique mais qui ne manque ni de panache visuel ni d'un capital sympathie certain.

8
Positif

.Un très bon tempo comique autour de cette transformation "kafkaïenne" entre moments burlesques et scènes de bravoures

Un design monstrueux bien soigné et très dynamique

Une petite galerie de personnages bien introduite

Negatif

Dans les grandes lignes, une intrigue un petit peu prévisible .

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (299)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Kaiju No. 8
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)