9

Critique de Horimiya #3

par Auray le mer. 20 avril 2022 Staff

Rédiger une critique
Mon cœur bat à la chamade

Un « Je t'aime ! » s'est échappé de la bouche d'Hori. Mais, il a été vite effacé par une excuse bidon, car, on le sait, depuis deux tomes, elle n'apprécie pas que ces longues mains toutes fines. Il y a véritablement une belle âme derrière tout ça, sensible, poétique, et même, raffinée. Justement, quand le grand amour arrive sans prévenir, on ne veut surtout pas le gâcher avec des petites phrases qui résument trop communément la situation. Ce qui est sûr, c'est que le trouble va s'agrandir... d'un côté, comme de l'autre !

Car, il faut pouvoir se regarder de nouveau dans les yeux après tout ça. Réapprendre les gestes que l'on a effectué de nombreuses fois, mais, sans arrières pensées. Est-ce seulement possible ? Nous le saurons rapidement !

En attendant, on s'approchera du nouvel ami de Miyamura, Ishikawa. Par le passé, il a lamentablement échoué dans la conquête du cœur d'Hori. On sait à présent un peu plus pourquoi. Mais, parfois, de simples feuilles de papier peuvent tomber d'une fenêtre, et, alors, le destin du jeune garçon se met en marche. Une jeune fille est derrière cette étourderie. Parfois, les hommes et les femmes les plus discrets sont ceux que l'on devrait mettre sur le devant de la scène. Les auteurs s'en chargeront dans cette incroyable fiction.

Sinon, un autre protagoniste va donner un nouvel élan au titre, s'il en fallait encore. Shindô, l'ancien camarade du collège de Miyamura, a le mérite de pouvoir rapporter son passé plutôt troublé. On en sera plus à ce niveau. Une manière d'épaissir encore ce caractère moderne et rebelle. En tout cas, c'est le seul à pouvoir faire sortir de ses gonds le jeune homme tatoué, et, on adore le voir en difficulté pour une fois, et non plus dans la maîtrise perpétuelle de ses sentiments.

On peut faire un parallèle entre la fin de ce volume et le deuxième. Car, vous allez vraiment avoir envie de lire la suite. Hori est fiévreuse, « celui dont elle n'est absolument pas amoureuse » est à son chevet. Il y a encore quelques jolies paroles qui vont être suspendues dans le temps. Ils sont vraiment attachants ces deux-là. Vont-ils enfin tout se dire ouvertement ? Ou alors, on va encore faire durer le suspense ? Dans tous les cas, ce titre se veut passionnant, on a hâte de dévorer la suite. Et, contrairement à Miyamura, il n'y a pas un seul aliment que l'on n'aime pas dans le plat proposé.

En bref

« Je vais te buter, je vois pas d'autre solution !! »

9
Positif

Un quotidien à partager sans modération

De l'humour, de la tendresse, de l'amour, et enfin, de la délicatesse

De jolis dessins, encore une fois.

On se penche un peu plus sur Ishikawa, et, le petit nouveau, Shindô

Negatif

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (713)
Autres critiques de Horimiya
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)