8

Critique de Spider-Man Classic #10

par Le Doc le mer. 27 avril 2022 Staff

Rédiger une critique
Inferno !

Si Spider-Man fait partie des personnages les plus publiés en France, chacune de ses nombreuses séries a son lot d'inédits pour diverses raisons (des fill-in passés à l'as, des épisodes écartés à cause du retard avec l'édition américaine...). Ce fut notamment le cas des numéros de Spectacular Spider-Man et Web of Spider-Man consacrés au crossover Inferno, au coeur des séries mutantes tout en touchant l'univers Marvel dans sa globalité. 

Il a donc fallu attendre 2014 et la revue Spider-Man Classic pour découvrir les efforts de Peter Parker et de ses proches pour résister aux hordes démoniaques qui ont déferlé sur la Grosse Pomme. Excellente initiative de Panini pour replonger dans une période éditoriale de Spider-Man, précisément les Spectacular de Gerry Conway, dont j'ai toujours été un grand fan avec ses longues intrigues et son casting bien géré. Le gangster Tombstone, ses rapports avec Robbie Robertson, le Caïd, l'Arrangeur, la guerre avec les frères Lobo...beaucoup de rebondissements, un soin particulier accordé aux personnages secondaires et à leur évolution, un Sal Buscema régulier aux dessins avec un style qui avait commencé à évoluer à partir de ses Thor...bref, un incontournable des Nova...

Gerry Conway évoluait au même moment sur le titre Web of Spider-Man, mais la publication répartie entre Nova et Spécial Strange était plus erratique, avec un grand nombre d'inédits. Dans Spider-Man Classic #11, il y a donc les Web #47 et 48 en plus des Spectacular #146 à 148. Une très bonne fournée d'épisodes qui ne manquent pas d'intensité (le Spectacular #148 centré sur Flash Thompson et Betty Brant est prenant grâce à une ambiance de survival horrifique tout en étant assez touchant par les portraits de ces membres historiques du petit monde de Spider-Man) tout en n'oubliant pas des touches légères, par exemple pendant l'assaut du Daily Bugle (le duo Spidey/J.J.J. est irrésistible).

Une très agréable lecture qui a également permis d'assister après toutes ces années à des moments-clés de la prestation de Gerry Conway, comme la première rencontre entre Glory Grant et Eduardo Lobo ainsi que la transformation du Super-Bouffon en démon.

En bref

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (1047)
Autres critiques de Spider-Man Classic
Boutique en ligne
10,87€
Boutique en ligne
10,87€
Boutique en ligne
10,87€
Boutique en ligne
10,87€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)