8

Critique de Orient - Samurai quest #13

par Sachiko-chi le mar. 17 mai 2022 Staff

Rédiger une critique
Une trêve pleine de rebondissements !

Le tome précédent avait été une lecture addictive, puisque la mangaka nous offrait enfin le combat final contre le kishin, et j’en étais contente parce que cet événement commençait à traîner depuis quelques tomes, et il me tardait d’en voir la fin. Ce treizième tome a été encore plus prenant que le douzième, je me suis régalée de cette nouvelle lecture, et qui permet de donner aussi un nouveau souffle à la saga.

Alors que nos bushi ont enfin vaincu ce kishin qui leur posait problème, ils profitent d’un bon moment de détente pour se ressourcer et apprécier cette victoire autour d'une bonne nourriture, et de bons alcools. Mais si cette trêve est agréable à lire, elle permet de décompresser après les événements précédents, et permet à tous nos personnages de profiter d’une ambiance plus légère ; mais le mal n’est jamais bien loin. En effet, c’est ce que l’on va pouvoir voir ici…
Un des chefs de clan que l’on suivait depuis quelques tomes, on avait pu découvrir son histoire, et comprendre ce qui les avaient poussés, son clan et lui à se joindre à cette guerre, mais ce n’était pas le personnage le plus mis en avant. Je pense que la mangaka avec cet enlèvement, va lui offrir une plus grande importance, et peut même avoir un rôle très intéressant pour la suite de l’histoire. Comme on le voit ici, il se fait enlever par des personnages que l’on avait déjà vu, et qui ne sont toujours pas détruits comme on le voit avec Inukai.
Le passage me plait et me plait moins, si ça apporte de la consistance, je ne suis pas foncièrement d’accord sur le fait de transformer ce personnage en force de l’ombre. En revanche, cela nous permet de faire un peu plus connaissance avec cette organisation, et nous montre que la mangaka a encore beaucoup d’idées et de potentiel à nous mettre en avant. Ce qui nous promet aussi très probablement de jolis combats à venir pour la suite de la saga !

Un des points fort de ce tome c’est aussi pour le personnage de Musashi, celui-ci qui était arrivé comme un paria, a bien su changer l’opinion des autres sur lui. Et c’est franchement très agréable de voir autant d’avis positifs sur lui, et ça redonne une ambiance bienveillante à ce titre qui en manquait pas mal depuis quelques tomes. Ce sera le moment de mettre en avant Michiru et son futur en tant que bushi. Mais aussi le moment pour Kojiro et Tsugumi d’avoir leur petit moment, parce qu’on ne peut pas vraiment dire qu’ils aient été beaucoup présents ces derniers temps. Mais c’est surtout pour Kojiro que l’histoire va prendre un bon tournant, puisqu’il va pouvoir obtenir des aides pour en apprendre plus sur son père.

C’est ici, que l’on entre dans la meilleure partie de ce tome, si la mangaka nous a développé un petit peu cette organisation malveillante, et bien, elle en fait de même pour les cinq plus puissants généraux d’armées de bushi. On en connait déjà deux, mais j’ai adoré que l’on puisse déjà découvrir les trois autres. Pas vraiment en profondeur, parce qu’on les rencontre sur quelques pages seulement à la fin, mais la mangaka nous raconte un peu leur passé commun, ce qu’ils ont vécu ensemble, et comment ça fonctionnait en tant qu’enfant héritier de puissants clans. Cela apporte beaucoup au titre en puissance notamment, on sent qu’il y aura des personnages assez forts pour défendre leur pays. Et j’ai aussi beaucoup aimé qu’elle utilise ces bribes de passé pour mettre en avant l’utilité des couleurs des âmes, ce n’est pas choisi au hasard, et j’ai trouvé ça très bien en développement. Je me doutais de quelques éléments de la fin, mais j’ai vraiment hâte de lire la suite, et j’espère que l’on pourra en voir plus sur ces généraux, parce qu’ils me plaisent beaucoup ainsi que leur complicité d’amis d’enfance.

En bref

Un tome de transition qui fait du bien après tous ces événements. La mangaka offre un peu de repos aux personnages, mais pas trop puisque les forces du mal sont déjà de retour, et s'en sont prises à un chef de clan. J'ai adoré pouvoir découvrir les chefs des clans les plus puissants de ce monde, avec leur enfance et leurs nouveaux rapports, mais aussi le lien avec le père de Kojiro ! La suite !

8
Positif

Des personnages attachants

Une petite trêve qui fait du bien

L'organisation de l'ombre toujours présente et plus forte

De nouveaux personnages qui semblent puissants

La quête du père de Kojiro qui avance doucement

Le positif autour de Musashi

Les liens entre les généraux

Negatif

La direction que peut prendre l'histoire avec l'enlèvement du chef de clan

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (307)
Autres critiques de Orient - Samurai quest
Boutique en ligne
4,49€
Boutique en ligne
4,49€
Boutique en ligne
4,49€
Boutique en ligne
4,49€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)