7

Critique de Toutes les morts de Laila Starr

par Blackiruah le jeu. 26 mai 2022 Staff

Rédiger une critique
La mort raisonne

Étant gosse, j’ai souvent été gardé par une nourrice sri lankaise. Ainsi la culture indienne est quelque chose qui me parle, du moins, de loin mais ça reste un peuple qui me fascine tant dans leur richesse que dans… leur société assez particulière.

Ram V, scénariste indien, associé au dessinateur Felipe Andrade, vont nous narrer un récit fantastico-tranche de vie qui va nous plonger dans cette culture intéressante.

Dans le monde des Dieux, la Mort est renvoyée car un inventeur indien va créer l’immortalité. Cette dernière se verra donc remercier mais elle pourra se réincarner dans une humaine pour bons et loyaux services. Mais cette dernière va faire en sorte d’intégrer un corps adulte proche (physiquement) du futur inventeur de l’immortalité… pour l’assassiner avant qu’il ne crée l’imparable : une quête qui s’annoncera bien plus compliquée que prévue…

“Toutes les morts de Layla Star” est une jolie œuvre qui nous raconte le voyage de la mort auprès d’une personne censée changer le monde, à plusieurs périodes phares de sa vie. Mais lors de ces différentes périodes, Layla (alias la mort) va interagir avec sa cible pour mettre fin à sa vie, ce qui l’amènera inéluctablement à échouer avec une mort en prime.

Mais l'intérêt de la série réside surtout dans ces interactions qui vont expliquer à Layla (et donc au lecteur) le contexte lié à la culture, l’enjeu de la situation et saisir la mentalité du personnage central qui va évoluer à travers ses différentes interactions avec la “mort”.

Le récit est donc touchant et s’avère bien plus intéressant sur son aspect tranche de vie que sur l’aspect fantastique où finalement les morts de Layla ne sont qu’un prétexte pour faire des changements d’époque. C’est d’ailleurs mon seul point négatif sur cette œuvre, le fantastique n’est finalement que secondaire. J’aurais aimé un enjeu qui lorgne plus dans ce genre, avec une pression divine ou un réel compte à rebours, mais il n’en est rien.

Mais ce choix permet d’apporter une jolie poésie au titre, et laisse la place à cette relation étrange entre la mort et sa victime qui évoluera au fil des chapitres pour une conclusion touchante. Ces différentes confrontations montreront le poids de la mort dans une vie (au sens propre et figuré), elle peut d’ailleurs avoir du poids sur plusieurs aspects et avoir plusieurs effets comme raisonner un homme et même… la mort elle-même : un joli message à travers une œuvre bien construite.

Graphiquement, le style de Filipe Andrade s’avère être un bon choix pour ce récit. Son style longiligne apporte un style éthéré au récit. Il permet à la fois de garder cette dimension fantastique tout en excellant dans l’expression des personnages, permettant de parfaitement saisir l’état d’esprit des personnages durant les différentes confrontations.

En bref

“Toutes les morts de Layla Star” fut ma première rencontre avec Ram V que je vais suivre avec attention par la suite. Force est de constater que ce dernier a réussi à me transporter dans un récit poétique fantastico tranche de vie qui parvient, avec un synopsis original, à narrer de manière captivante la vie d’un homme. Elle sera basculée par ses différentes confrontations avec la mort pour le pire mais aussi pour le meilleur, le tout avec une petite couche de culture indienne qui n’est pas pour déplaire. Voilà donc un bon petit comic-book qui lorgne sur la tranche de vie d’une manière abordable pour tous… Moi le premier !

7
Positif

Le voyage de Layla Star

Le poids de la mort

Un scénario bien construit même si on voit la fin arrivée

Negatif

Le fantastique n’est qu’un prétexte

Les morts sont catapultées de nulle part et sans grand intérêt

Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (582)
Boutique en ligne
9,99€
Boutique en ligne
9,99€
Boutique en ligne
9,99€
Boutique en ligne
9,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)