7

Critique de Mordue de toi #1

par Tampopo24 le dim. 19 juin 2022 Staff

Rédiger une critique
Quand un garçon froid rencontre une fille solaire

Kana, c'est avec Akata, l'un de mes meilleurs pourvoyeurs de shojo "school life" trop mignon mais avec un joli message derrière. Alors chaque annonce est l'occasion d'aller à la découverte d'un nouvel univers, d'un nouvel angle pour traiter d'un sujet rebattu et ce fut ma foi, assez réussi ici, pour qui aime les classiques. 

Je connais Nao Hinachi depuis un bout de temps, la suivant à ses débuts dans le magazine Betsucomi, il y a une bonne dizaine d'années voire plus. Malheureusement en France, elle n'a pas eu le succès escompté et seul Coeur de hérisson est parvenu jusqu'à nous chez Kazé en 2017. Ce n'est pas par ses histoires, assez classiques, qu'elle se démarquait à l'époque, mais plutôt par son trait, un peu différent des autres avec ces visages très larges où les grands yeux des personnages mangeaient encore plus leur visage, en ajoutant à cela son goût pour les petites créatures, cela donnait quelque chose de vraiment frais, doux et pétillant. 

Elle revient donc chez nous avec une série en 6 tomes datant de 2020, où j'ai eu le plaisir de retrouver son joli trait avec les améliorations dues à la maturation de ces dernières années. Là où certaines cases pouvaient être très maladroites, le style est parfaitement homogène désormais et dégage vraiment quelque chose de singulier, de presque cotonneux et donc très doux et reposant, tout en étant bien dans l'air du temps. 

L'histoire est fort simple, on a droit à notre beau gosse taiseux et lointain, à notre héroïne fraiche et pétillante, pleine de bonne volonté, et à la rencontre des deux qui va faire bouger les lignes. Là où c'est malin, c'est grâce à l'angle choisi. Le héros, Ryû, est taiseux parce qu'il ne trouve pas réellement d'intérêt chez ceux qui l'entourent et il ne se force pas. Seul son ami d'enfance l'intéresse point. A l'inverse, Akari, elle est hyper curieuse de tout, pose mille questions, s'intéresse et se passionne pour tout et a donc plein d'amis ou plutôt de connaissances. En le voyant ainsi, sa curiosité va être piquée et elle va tenter de l'aider à trouver ce qui l'intéresse. 

J'ai beaucoup aimé avoir des personnages aussi francs et honnêtes. Ça m'a plu d'avoir un beau gosse qui assume que les autres ne l'intéressent pas. Il m'a un peu rappelé le héros maladroit de A tes côtés mais en moins creap. Il est intéressant et touchant de voir que derrière son âge, c'est encore un petit enfant à l'intérieur, très exclusif avec son meilleur ami et très centré sur lui-même. J'ai été attendri par la façon dont il va peu à peu, lentement et insidieusement, s'attacher à Akari, tel un petit animal. J'ai moins flashé sur celle-ci, qui malgré sa joie de vivre et sa curiosité communicative, m'a semblée plus clichée et déjà vue, n'apportant pas grand-chose en plus au genre. 

Le thème de l'amitié, du groupe, de la vie en société m'a semblé intéressant et traité d'une façon sortant un peu des sentiers battus, ce qui n'est pas facile quand on voit le nombre de shojos lycéens sortis chez nous depuis 20 ans. Cependant celui-ci tire son épingle du jeu avec ce héros grand dadais maladroit sous ses airs de beau gosse détaché de tout. Le voir s'attacher à l'héroïne tel un peu animal et probablement devenir plus exclusif petit à petit, risque de me plaire. Il faut dire que l'autrice sait comment le rendre mignon avec ses airs enfantins, ses mimiques de petits garçon gêné se cachant dans les manches de ses vêtements et ses regards par en-dessous. Classique mais efficace !

En bref

Mordue de toi n'a rien de révolutionnaire en soi. Il plaira avant tout aux amateurs de romances lycéennes mais pour ceux qui en ont lu beaucoup comme moi, il aura la petite originalité de mettre en relation quelqu'un qui se moque de tout avec quelqu'un qui s'intéresse à tout et de traiter de manière différente cette difficulté de certains à entrer en relation dans une société qui pointe toujours autant du doigt ceux qui aiment leur solitude ou leur monde restreint. Alors avec son dessin frais et pétillant et ses bonnes intentions, Nao Hinachi a su toucher mon coeur fleur bleu d'asociale ^^!

7
Positif

Un classique joliment revisité

Un duo qui fonctionne dans leur altérité

Un héros atypique, attachant grâce à ses défauts et maladresse

La mise en avant de la difficulté à nouer des liens

Plein de moments touchants et mignons

Des dessins doux, frais, pétillants et rassurants

Negatif

Encore une romance lycéenne

Une héroïne vue et revue

Une suite prévisible

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (812)
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)