9

Critique de Sweet Home #2

par juju le mar. 16 août 2022 Staff

Rédiger une critique
« de toute façon, je comptais crever dans 19 jours »

J’avais très hâte de poursuivre la lecture, on s’était arrêté à un moment très tendu à la fin du tome 1. Hyeon-Su est enfermé dans les toilettes, un monstre le traque, et les auteurs prennent leur temps pour nous montrer cette scène sous différents angles. On s’en bien toute la tension et l’état dans lequel se trouve notre héros. D’ailleurs ce qui est très intéressant avec Sweet Home se sont les réactions de Hyeon-Su justement. Tout parait si réel, c’est bien écrit, le héros ne part pas dans des cris horribles dont les films d’horreur sont friands. Ici, tout est en contrôle, il cherche à se maitriser face à ses terribles monstres.

En parlant des monstres, je trouve le bestiaire plutôt bien fait, aucun de ses horribles monstres ne se ressemble. Entre celui qui a la tête défoncé, celui qui a un œil géant, un monstre bodybuildé ou encore celui qui est gluant, on est servi. C’est top.

Les auteurs nous en apprennent un peu plus sur les différents symptômes avant de se transformer définitivement en monstre : saignement de nez, hallucination auditives, un appétit démentiel et des pertes de connaissances (n’hésitez pas à appeler les secours si vous avez le moindres de ses symptômes ^^). Hyeon-Su songe très sérieusement de se suicider dans 19 jours.

Le personnage principal est très bien écrit et dessiné. On ressent vraiment toute sa peur à travers ses transpirations, ses respirations ou encore ses différentes expressions faciales. Il est toujours accro aux écrans, et va découvrir que le monde est totalement infecté. Il n’hésite pas à discuter avec un inconnu sur sa situation. Mais très vite le danger revient, un père de famille se fait attraper et laisse ses deux enfants derrière lui. Hyeon-Su avec l’aide d’un voisin va tenter de les aider. Ce voisin Du-Shik, surnommé Mac Gyver par ses amis, en fauteuil roulant et capable donc de bricoler n’importe quoi avec pas grand-chose. Il va ainsi améliorer la lance d’Hyeon-Su et en fait une lance/taser plutôt efficace. J’aime beaucoup ce nouveau personnage, lui il est armé d’une cloueuse.

Au final, ce tome 2 est toujours aussi plaisant. On s’en vraiment bien toute la tension que ressent Hyeon-Su, j’ai beaucoup aimé le nouveau voisin de l’appart 1408 et encore une fois les auteurs nous laissent en plan sur une scène atroce dont on veut avoir la suite rapidement…

Plus de photos sur Instagram : les.lectures.de_juju

En bref

Au final, ce tome 2 est toujours aussi plaisant. On s’en vraiment bien toute la tension que ressent Hyeon-Su, j’ai beaucoup aimé le nouveau voisin de l’appart 1408 et encore une fois les auteurs nous laissent en plan sur une scène atroce dont on veut avoir la suite rapidement…

9
Positif

Une tension énorme

Bestiaire énorme

Le MacGyver coréen est excellent

Negatif

juju Suivre juju Toutes ses critiques (319)
Autres critiques de Sweet Home
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)