6

Critique de Hulk #4

par Le Doc le mer. 31 août 2022 Staff

Rédiger une critique
Abominable...

Après l'annulation de la revue Hulk lancée en 2003, Panini a continué la publication du run de Bruce Jones en librairie dans la collection 100% Marvel (puis en Monster Edition). Le tome 4 intitulé Abominable compile les épisodes 50 à 54, soit l'intégralité de l'arc narratif Dark Minds, Dark Hearts qui marquait l'arrivée de Mike Deodato Jr aux dessins. Pour le 50ème numéro anniversaire du titre, Bruce Jones a ramené pour la première fois un adversaire historique, tout en poursuivant son intrigue au long cours. 

La dernière fois que l'Abomination avait été vu dans la série, c'était à l'occasion d'un autre épisode double, le #25. Après avoir révélé son rôle dans la mort de Betty Banner, Emil Blonsky a été arrêté par l'armée, le général Ross lui réservant une prison sur mesure dans laquelle il est obligé de revivre ad vitam sur un écran vidéo les derniers instants passés avec sa femme Nadia avant sa transformation. Nadia Blonsky a d'ailleurs un rôle très important dans cette intrigue puisqu'elle devient le nouveau pion de la mystérieuse organisation qui cherche à percer les secrets de la métamorphose de Hulk. 

J'ai arrêté la lecture de la prestation de Bruce Jones avec cet album. J'avais pourtant trouvé pas mal de qualités aux épisodes précédents mais j'ai commencé à trouver le temps un peu long et je n'ai pas eu envie de terminer tout cela en Monster (une collection que je n'ai jamais vraiment aimé...mais j'ai fait une exception pour Planète Hulk). La relecture a confirmé mon impression de l'époque. Bruce Jones déplace ses pions et détricote le mystère sur l'identité de Mr Blue, la personne qui aide Bruce dans ses déplacements depuis plusieurs mois. La révélation est proche mais elle n'est pas donnée ici et quand je l'ai appris en lisant un résumé, je n'ai pas vraiment été convaincu (de toute façon, les responsables éditoriaux se sont chargés de retconner tout ça, si j'ai bien compris). 

Les changements constants de dessinateurs font que j'ai parfois un peu de mal à reconnaître les personnages secondaires, ce qui rend certains passages un brin confus. La montée dramatique du récit souffre de quelques longueurs et il faut attendre le dernier chapitre pour que se mette en place le nouvel affrontement destructeur entre Hulk et l'Abomination. Un combat qui prend une autre dimension avec les aveux de Nadia Blonsky sur le comportement violent de son ex-mari...ajouts de Bruce Jones ? Car je n'ai pas eu l'impression que la description du couple par Peter David prenait ce chemin...mais comme je n'ai pas tout lu...



En bref

6
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (1181)
Autres critiques de Hulk
4
Hulk T.5

Hulk T.5 Staff

Lire la critique de Hulk T.5

7
Hulk T.6

Hulk T.6 Staff

Lire la critique de Hulk T.6

Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)