9

Critique de Oneira #1

par Kikô2401 le mer. 28 sept. 2022 Staff

Rédiger une critique
The witcher au féminin

Ce manga de CAB (au scénario) et Federica Di Meo (au dessin) est édité par Kana.

Avant de commencer à parler de ce manga, il est à noter qu’une expérience immersive est proposé avec la mise à disposition sur internet (via un QR code fournit à l’intérieur du manga) d’un album orchestral, créé par Amso, de 5 pistes, à savoir une piste par chapitre. Les pistes peuvent durer d’environ 5 minutes à plus de 9 minutes pour 2 d’entre-elles.

Il est vrai que cela apporte un plus dans la lecture mais je n’ai pas profité de cet ajout pour ma lecture personnelle.

Dans ce manga, nous faisons la connaissance d’Arane Heos, épeire qui correspond au bras armé de l’église. Elle est en charge de traquer les cauchemars qui hantent des personnes. Le surnom qui lui est donné est « le croque-mitaine ».

Elle est accompagnée de Bastione, son compère d’aventure. Le chapitre 4 nous apprend davantage de choses sur leur lien et comment ils se sont rencontrés.

J’ai trouvé le début de l’histoire, au niveau des 2 premiers chapitres assez lente. Les auteurs prennent le temps de poser les bases de leur histoire. Je n’ai pas vu de grand intérêt au premier chapitre. Par contre, à partir du chapitre 3, les choses s’accélèrent et l’histoire devient davantage intéressante. On est, à travers le déroulé du scénario, dans beaucoup de souvenirs qui sont évoqués pour comprendre les deux personnages principaux que sont Arane et Bastione.

On a droit à deux évènements dans lesquels Arane doit mettre en œuvre ses talents pour venir à bout de cauchemars. Un parallèle avec le sorceleur Geralt de Riv (The witcher sur Netflix) peut être fait. Toutefois, Oneira a son histoire qui lui est propre et n’est pas une copie du livre ou de la série.

La fin du premier tome nous tient en haleine et donne grandement envie de découvrir la suite de leurs aventures.

La fin du manga nous apporte des précisions sur les cauchemars et les sorts, à la manière d’un grimoire.

Le dessin est assez sombre et souligne bien l’univers dépeint par les auteurs.

En bref

La lecture de cette nouvelle série aux édition Kana est une agréable découverte. Elle m’a donné envie de continuer à découvrir l’univers de l’épeire chasseuse de cauchemars.

9
Positif

les dessins sombres

l'intrigue

Negatif

lent au début

Kikô2401 Suivre Kikô2401 Toutes ses critiques (56)
Autres critiques de Oneira
9
Oneira T.2

Oneira T.2 Staff

Lire la critique de Oneira T.2

Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)