7

Critique de XIII #28

par vedge le mar. 11 oct. 2022 Staff

Rédiger une critique
Retrouvailles

Depuis huit tomes qu’ils ont repris la série, Yves Sente et Iouri Jigounov ont su en relancer l’intrigue, sur une nouvelle thématique, à la source de la création de l’Amérique, par les premiers colons fondateurs issus du navire Mayflower. Autour d’un complot politique fomenté par des fondamentalistes de la race blanche nostalgiques du Ku Klux Klan et regroupés au sein de la fondation Mayflower, les auteurs donnent un rôle nouveau, mais tout aussi dense et intéressant à l’amnésique préféré des lecteurs, si on en croit le million d’albums de la série vendus au total.

On retrouve les mêmes codes : adrénaline, tueurs, personnages historiques de la série, Ben Carrington et le Major Jones (qui essaient comme toujours de déjouer le complot) avec, en prime, les dernières évolutions civiles et militaire ; Depuis les mini-drones de la taille d’une abeille, difficilement arrêtables en vol, en passant par les sous-marins de poche pour finir par les manipulations mentales sophistiquées à partir d’implant cérébral, la série se place à la pointe des technologies récentes.

Dans ce tome, XIII, dont la mémoire a été reprogrammée dans le tome précédent, manipulé par son épouse, est devenu conseiller spécial du président des USA. Pour le faire élire pour un deuxième mandat, il souhaite truquer les élections et a besoin pour se faire d’un hacker. Ce dernier, ex employé des Russes, est emprisonné sur l’île de Cuba. Fort de sa position, il monte une mission de récupération avec l’armée US. Mais tout ne va pas se passer comme prévu.

En parallèle, Ben Carrington, décide de se présenter contre l’actuel président, et souhaite donc faire échouer la mission du XIII reprogrammé. Des objectifs différents qui risquent de mettre du désordre dans la mission et remettre de l’ordre dans l’esprit de XIII.

Le dessin est réaliste et très efficace, dans l’action clairement, mais aussi dans la volonté de coller à la réalité des lieux, des armes et des engins utilisés. Que dire de plus ?

Du plus pur XIII avec tout ce que l’on apprécie : l’action ancrée sur la réalité du monde et les enjeux sociétaux et géopolitiques de notre époque. A lire sans modération.

En bref

Du plus pur XIII avec tout ce que l’on apprécie : l’action ancrée sur la réalité du monde et les enjeux sociétaux et géopolitiques de notre époque. A lire sans modération.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2702)
Autres critiques de XIII
7
XIII T.27

XIII T.27 Staff

Lire la critique de XIII T.27

7
XIII T.26

XIII T.26 Staff

Lire la critique de XIII T.26

Boutique en ligne
13,00€
Boutique en ligne
13,00€
Boutique en ligne
13,00€
Boutique en ligne
13,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)