8

Critique de L'Oiseau d'or de Kainis #3

par Tampopo24 le jeu. 17 nov. 2022 Staff

Rédiger une critique
Amitié et amour homme/femme

Chaque couverture annonce vraiment la couleur. Après s'être interroger sur sa vie de femme, puis avoir vécu comme un homme, vient la question de sa relation avec Myles dans ce nouveau tome et cela se révèle très riche.

J'aime beaucoup la façon dont Kazuki Hata déroule son récit avec cette facilité qui lui est propre. Elle raconte une histoire fortement inspirée de la vie campagnarde des écrivaines anglaises du XIXe qu'on connaît bien tout en lui introduisant une belle modernité avec des questionnements sur le genre et notre société genrée très intéressants. Nous avons donc à la fois une belle histoire et des questions intimes fortes.

On prend aussi bien plaisir à suivre Allan-Lea quand elle rentre chez elle et retrouve sa vie de femme au sein de sa famille, qu'à voir arriver Myles qui va introduire l'élément perturbateur nécessaire à une nouvelle évolution. En effet, celui-ci sait qu'elle est une femme et a trouvé qu'il était temps de le lui avouer. La réaction de Lea est très intéressante puisqu'elle questionne sur les relations amicales entre hommes et femmes et la notion de genre. J'ai beaucoup aimé voir celle-ci craindre de voir les choses changer, qu'il la traite "comme une fille" et être soulagée de tomber sur un homme qui justement ne fait pas cela.

La camaraderie entre Allan et Myles est vraiment un des atouts de la série. On aime les voir sur un pied d'égalité bien que l'un fut une femme, surtout à cette époque. D'ailleurs, l'autrice ne se gêne pas pour dénoncer leur condition, comme le terrible traumatisme que peut être une maternité non désirée et imposée. On comprend alors les peurs de Lea/Allan vis-à-vis des sentiments de Myles pour elle. Elle, ne souhaite que son amitié, et non son amour dont elle ne sait que faire. C'est triste pour lui, car il n'a pas l'attitude qu'elle lui reproche et la voit vraiment comme une partenaire à égalité avec lui, mais c'est réaliste et je trouverais intéressant que Lea soit une femme asexuelle, mais je crains que l'autrice emprunte une autre voie.

En bref

Toujours dans ce décor historique anglais réaliste, L'oiseau de Kainis s'éloigne un peu des considérations littéraires mais pour parler encore mieux de questionnements de genres très pertinents sur la condition féminine et les relations amicales et amoureuses hommes-femmes. J'aime beaucoup la facilité de l'autrice de nous conter tout cela en contexte et je suis curieuse de voir ce que nous réserve le prochain et dernier tome.

8
Positif

Une belle maîtrise de la narration

Des questionnements pertinents sur la condition de la femme et sur les relations hommes/femmes

Un cadre historique toujours aussi séduisant

Un trait reposant

Negatif

Le pan littéraire de l'histoire un peu laissé de côté

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (942)
Autres critiques de L'Oiseau d'or de Kainis
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)