Lutter pour son avenir

Avec cette même jolie dynamique, notre charmante Maïn poursuit sa nouvelle vie de direction d'orphelinat et reprend enfin ses activités créatrices, ce qui nous permet à nous lecteur d'enfin avoir un joli focus sur Lutz.

Après tant de tour et de détour, j'ai vraiment apprécié dans ce tome de revenir à la création de papiers et de livres qui ont fait les origines de l'histoire après tout. Ce fut plaisant de retrouver cette même dynamique qu'au début avec une héroïne pleine d'idées mais souvent empêchée par sa maladie ce qui l'oblige à se reposer sur ses proches. C'est un peu redondant mais c'est également ce qui fait la saveur de l'oeuvre et au fur et à mesure ça lui permet de faire de nouvelle rencontre et de nouer de nouvelles amitiés comme cela semble être le cas dans son nouvel environnement avec les prêtres.

Les auteurs n'oublient cependant pas les premiers personnages qu'ils ont développés et j'ai ainsi trouvé intéressant de les voir s'attarder sur Lutz et Benno. Lutz, c'est l'ami de toujours de Maïn, celui qui veut devenir négociant contre l'avis de ses parents. J'ai aimé le voir s'opposer à eux non de manière immature mais avec assurance et arguments à la clé. C'était chouette de le voir dans ses activités et de découvrir les relations qu'il avait nouées avec Benno, ce dernier s'affichant vraiment comme une belle figure de mentor. Ainsi, en plus des inventions de Maïn, nous avons également eu un chouette développement autour du négoce et des relations familiale.

On se retrouve ainsi, sous couvert de personnages qui pourtant ont l'air très jeune, avec un récit entraînant mais mature où les héros cherchent toujours à avancer dans la vie vers leur objectif, ce qui offre une belle dynamique de lecture au lecteur. C'est agréable d'avoir des personnages motivés qui ne se laisse pas abattre. C'est sympathique de les suivre dans leurs entreprises narrées avec la distance nécessaire par les auteurs en n'étant ni trop près ni trop loin, le tout sous un trait lumineux et avec toujours de nouveaux éléments pour dynamiser cela.

En bref

La petite faiseuse de livres confirme à chaque tome sont statut de sympathique isekai où l'univers, tout comme les idées et les personnages sont entraînants et fidèles à eux-mêmes, ce qui rend la lecture vraiment réconfortante. Avec ce focus sur Lutz, les auteurs, en plus, nous offre un moment émouvant cette fois avant de repartir vers de nouvelles aventures livresques avec Maïn. Belle idée !

7
Positif

Une lecture toujours aussi chaleureuse

Une ambiance réconfortante

Un focus intéressant sur le meilleur ami de l'héroïne

Le retour du travail du papier et du livre

Des rapprochements

Negatif

Un récit classique

Une histoire assez simpliste

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (942)
Autres critiques de La petite faiseuse de livres - Deuxième arc
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)