8

Critique de MMA - Mixed Martial Artists #1

par juju le mar. 22 nov. 2022 Staff

Rédiger une critique
Mixed martial arts ou l'histoire de deux amis d'enfance

Hiroki Endo est un auteur mis en avant ces derniers temps. Après la jolie perfect édition d’Eden et récemment Histoires courtes, il revient sur le devant de la scène avec MMA, une série qui avait été abandonnée il y a quelques années sous le nom de All Rounder Meguru. Prévu en 19 tomes, ce sont les éditions Pika qui se lance dans l’aventure.

MMA c’est l’histoire de deux garçons, Meguru et Takashi qui ont des communs au départ, un mère partie et un père absent. Elevés par leurs grands-parents, ils sont souvent chahutés à l’école et pour se défendre font le choix de s’inscrire au dojo de karaté du grand-père de Takashi. Après un déménagement, ils se perdent de vue. Sept ans plus tard, maintenant lycée, Meguru continue de pratiquer les arts martiaux mais pas très sérieusement. Lors d’un tournoi, il va affronter son ancien camarade pour son premier match.

Visuellement c’est superbe, Hiroki Endo prend vraiment le temps de bien découper les cases, c’est fluide, c’est précis, c’est maitrisé. Tout est clair, que ce soit dans les combats ou dans les entrainements. On a vraiment l’impression d’y être.

Et c’est clair que ce manga plaira aux passionnés d’arts martiaux mais aussi aux novices. Hiroki Endo maitrise tellement son sujet, tout y est expliqué, chaque technique est détaillée et dessinée avec précision. C’est presque didactique, les combats sont vraiment disséqués et expliqués. Un gros point positif.

Ensuite les personnages sont tout à fait normaux, aucun ne possède une force surhumaine, tout est dû au travail fournit à la salle. C’est très appréciable, on a même un petit côté tranche de vie entre le scolaire ou encore la vie de famille. Les deux amis d’enfance sont assez différents, Meguru plutôt jovial, qui se remet souvent en question et qui ne possède pas de techniques fortes. Takashi lui, après 7 ans d’absence est très fort, mais c’est un personnage qui apporte beaucoup de profondeur au scénario, il est sombre, froid, impassible et ne jure que par un désir de vengeance et possède déjà un gros coup de pied qui lui permet de gagner des combats.

Au final, on a un manga de baston mais avec beaucoup de profondeur, le tout dans une belle édition avec à la fin un lexique et une postface de Tarô Wakabayashi, le secrétaire général de l’association Japonaise de shooto qui fait un état des lieux de la pratique.

En bref

"L'important n'est pas de savoir faire 100 ou 1000 pompes, mais de gagner ses combats"

8
Positif

Un manga quasi didactique

Un dessin maitrisé

Deux amis attachants

Negatif

juju Suivre juju Toutes ses critiques (392)
Autres critiques de MMA - Mixed Martial Artists
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)