8

Critique de Cette vie auprès de toi #1

par Tampopo24 le lun. 20 févr. 2023 Staff

Rédiger une critique
Apprendre à ne plus se couper les cheveux en 4 ! Carpe Diem

Shin Takahata est probablement l'un des premiers auteurs qui m'a fait sentir qu'on pouvait avoir une patte et un univers différent, plus calme, plus étrange aussi, plus singulier que les mangas que je lisais jeune. Découvert avec Larme Ultime, j'ai donc suivi son parcours et je suis plus que ravie qu'après une longue pause Delcourt-Tonkam nous propose sa dernière série ô combien émouvante.

Démarré en 2019 au Japon, ce shojo ne compte toujours que 5 tomes à l'heure actuelle et est toujours en cours. L'auteur qui nous a habitué aux séries courtes ne devrait cependant pas tarder à le conclure. On sent combien il a mis de lui dans ce titre où il décrit avec émotion le quotidien d'un duo atypique de père et fils venant d'emménager sur une petite île du sud.

Dans ses précédents titres, il nous emmené soit dans des univers fictifs (Larme Ultime, Fragment), soit dans un étrange thriller estival (Le dernier été de mon enfance). C'est dans cette ligne qu'il s'inscrit, reprenant le même cadre lumineux campagnard mais sans le thriller, avec plutôt un beau tranche de vie et drame familial à la place

L'émotion est au rendez-vous dans le récit de cette installation d'un père coiffeur visagiste et de son jeune fils quasi mutique qu'il vient de retrouver. On est attendri par le récit à la première personne de ce père qui cherche à offrir un meilleur cadre de vie à son fils mais tape régulièrement à côté, faisant bourde sur bourde. Ainsi leur location se retrouve avec un toit troué et pas d'électricité, leurs voisins les évitent et les fuient même, les clients ne viennent pas et tout manque dans cette maison. Pourtant, ils ne se laissent jamais abattre et ne montre jamais ses craintes, faisant tout pour son fils. 

J'ai retrouvé un peu de Père et Fils de Mii Tagawa dans ce récit avec ce petit garçon adorable mais terriblement réservé qui semble adorer son père et tout prendre du bon côté malgré les épreuves. J'ai retrouvé chez lui, les mêmes craintes que notre précédent héros quant au fait de lâcher son père et aller à la rencontre des autres enfants, mais la même force de caractère pour malgré tout se lancer. C'était touchant. 

Malgré une narration un peu bancale avec parfois des pages assez lourdes et même ennuyeuses à lire, l'auteur parvient à nous transporter dans la douceur de ce quotidien atypique fait de petits plats à l'ancienne préparé sans électricité, de bains à deux, de nuits sous les étoiles et de découvertes atypiques de son prochain. Il se dégage une immense douceur des planches mettant en scène le père et le fils, c'est clairement LE point fort du titre.

Shin Takahashi est connu pour son trait simple, rond et doux, quasi minimaliste. Il le met ici au service de cette histoire toute simple et cette relation qui se veut naturelle. Cependant, il fait passer énormément de choses derrière cette simplicité grâce à un sens des cadrages et du découpage incroyable. Sa façon de représenter les mains de son héros quand il coiffe son fils ou coupe les cheveux de ses voisins est d'une délicatesse ! Les nuits étoilées de nos héros, leurs balades à vélo, leur journée à la plage, tout cela est d'une grande douceur poétique. J'ai été totalement emportée.

Après ce premier tome n'est qu'une mise en bouche qui raconte peu de choses. C'est un quotidien assez terne sublimé par le trait de l'auteur. On y voit leur arrivée sur l'île, leur découverte de celle-ci et de sa frugalité, leurs rencontres avec leurs voisins et leurs premiers pas avec ce nouvel environnement et les amis qu'ils vont s'y faire. C'est peu encore mais tellement prometteur pour qui aime les tranches de vie familiaux.

En bref

J'ai eu un vrai bonheur à retrouver le style de Shin Takahashi dans ce tranche de vie familial tendre et apaisant. Suivre le parcours de vie de ce père et ce fils qui vont apprendre à s'apprivoiser en apprivoisant leur nouvel environnement insulaire est touchant, surtout avec le trait si doux de l'auteur. Alors je pardonne sa narration parfois en dent de scie et son rythme un peu lent.

8
Positif

Retrouver Shin Takahashi

Un trait beau, doux, apaisant et émouvant

Une ambiance à part

Une touchante relation père-fils

Le croquignolant portrait de la campagne insulaire

Negatif

Une narration parfois lourde et indigeste

Un rythme mollasson

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1730)
Autres critiques de Cette vie auprès de toi
Boutique en ligne
8,50€
Boutique en ligne
8,50€
Boutique en ligne
8,50€
Boutique en ligne
8,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)