8

Critique de Les Carnets de L'Apothicaire #11

par Tampopo24 le mer. 17 mai 2023 Staff

Rédiger une critique
Derrière les portes

Petit moment hors du temps encore avec cette nouvelle lecture des Carnets de l'apothicaire où comme nous l'indique la couverture Mao Mao nous emmène derrière la toile d'un artiste inattendu.

Un mélange thriller et récit à décor historique toujours aussi savoureux nous attend dans ce nouveau volume où cette fois les enquêtes de Mao Mao vont l'emmener à percer les mystères de la famille gouvernante. J'ai adoré ce tome pour l'ensemble de ses révélations. Enfin, on avance et des intuitions sont confirmées ou infirmées, le tout mêlé à une intrigue fort alléchante et entraînante, dans une ambiance familiale tragique comme je les aime.

Les autrices manient toujours aussi bien le décor de leur histoire et se glissent parfaitement dans les coulisses de ce palais et tous les secrets qui s'y camouflent. J'ai beaucoup aimé découvrir l'ancien Empereur même si c'était une personnalité condamnable et ambiguë. En allant à la rencontre de l'une de ses compagnes, la reine douairière, c'est tout un système assez tragique qui nous est révélé où on découvre un homme malade, un trafic de petites filles et beaucoup de souffrance. C'est assez tragique. Je regrette juste que les autrices assez maladroitement ne condamnent pas assez cela et semble au contraire rendre romantique les sentiments que la reine finit par éprouver pour cet homme dérangé qui aime les enfants, faisant même d'elle un être manipulateur qui commanderait un peu tout cela et serait responsable de ce qui lui est arrivée. Beurk ! Et re-beurk ! Cet homme peut être malade, mais non ce n'est pas une enfant de 12 ans qui manipule ainsi un adulte et est responsable de tout cela, ils sont à la limite touts deux victimes. Bref.

Heureusement que malgré ce sujet plus que glissant nous avons une intrigue qui passionne et s'inscrit dans une belle ambiance familiale tragique qui touche, avec une femme désoeuvrée face à cette affection qui lui a fait défaut, et un jeune garçon qui a dû grandir dans le secret sans figure paternelle. J'ai aimé me glisser ainsi dans les secrets de la vie de Jinshi et en apprendre plus sur lui, son passé, sa famille. C'était bienvenue d'enfin aborder la question autour de laquelle on n'avait que trop tourner. C'était également malin de la part des autrices d'insérer cela dans de pseudo enquêtes, l'une autour d'un labyrinthe reposant sur une particularité génétique familiale et l'autre sur la passion d'un défunt ainsi que ce qui a pu l'amener à décéder, ce qui nous fait rester dans l'ambiance générale du titre : mystères et poisons ^^

En bref

J'ai donc beaucoup aimé ce tome qui fait singulièrement avancer l'histoire ce qui est bénéfique après tout de même 11 tomes à suivre les enquêtes diverses et variées de notre détective en jupons dans les coulisses du palais impérial. Avec doigté et finesse (et parfois un gros loupé), les autrices nous font enfin découvrir les secrets que cachaient les plus hautes instances. C'est passionnant et tragique à la fois, apportant une belle émotion et se mélangeant à merveille avec l'essence même de la série. Après, je me demande toujours quel est le but de tout ça et ce que les autrices attendent de leur titre et souhaitent nous transmettre avec.

8
Positif

Des enquêtes derrière les voiles du palais passionnantes

Les découvertes sur la famille de Jinshi

Une émotion poignante avec cette ancienne reine

Une ambiance toujours aussi séduisante et immersive

Negatif

Une relation très dérangeante pas assez dénoncée mais plutôt romantisée... Problématique !

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1368)
Autres critiques de Les Carnets de L'Apothicaire
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)