7

Critique de X-Men #0

par Le Doc le sam. 2 déc. 2023 Staff

Rédiger une critique
Les Enfants de l'Atome

Publiée aux Etats-Unis entre novembre 1999 et septembre 2000 (dates de couverture), X-Men : Children of the Atom est une mini-série en 6 numéros dont le but était de revisiter les origines des X-Men au moment où le premier long métrage signé Bryan Singer était en développement. Le projet a été confié au scénariste Joe Casey (à peine sorti d'un run sur Cable) qui a ajouté des nouveaux éléments à ceux déjà connus depuis la première série des années 60, tout au long d'une suite de back-ups dans lesquelles les scénaristes Roy Thomas, Gary Friedrich et Arnold Drake revenaient sur les événements qui ont précédé le recrutement des premiers X-Men par Charles Xavier. 

Comme souvent, les auteurs ancrent ces nouvelles versions des origines dans une époque plus récente, sans toutefois dater le récit. Joe Casey accorde plus d'importance à la relation de travail et de confiance entre Charles Xavier et l'agent du F.B.I. Fred Duncan et fait coïncider la formation des X-Men avec la montée en puissance d'un fanatique anti-mutant appelé William Metzger. Le climat tendu pousse Xavier à accélérer son programme et à recruter des jeunes mutants qui réagissent différemment à l'apparition de leurs pouvoirs. 

L'un des principaux changements est d'avoir regroupé Scott Summers, Hank McCoy et Bobby Drake dans le même collège où Xavier se faire recruter en tant que conseiller d'éducation. À part cela, le parcours des jeunes hommes reste à peu près le même et les petites variations sont intéressantes. Warren Worthington mène sa vie de playboy tout en passant ses nuits à rendre la justice en tant qu'Ange Vengeur...et sa bonne volonté ne l'empêche pas de devoir faire face aux démonstrations de l'hystérie anti-mutante. Jean Grey est quant à elle tenue à l'écart et n'a qu'un petit rôle dans Children of the Atom, ce qui n'est pas étonnant vu qu'historiquement elle est arrivée dans l'équipe après ses collègues masculins.

La mini-série commence très bien, avec des moments d'une grande force dramatique...avant de s'essouffler tout de même à mi-parcours. Cela correspond notamment à l'inégalité de la partie graphique. Steve Rude a dessiné les trois premiers numéros mais il n'a pas su tenir les délais et il est parti après un #3 sorti six mois après le précédent. Paul Smith lui a succédé sur une partie du #4 (et même si le résultat garde une certaine élégance, le dessinateur a été plus inspiré) terminé par Michael Ryan. Quant aux deux derniers chapitres de Children of the Atom, ils sont signés par un jeune Esad Ribic au style pas encore affirmé (ça manque de précision dans les détails, la comparaison avec Steve Rude et Paul Smith n'est pas du tout à son avantage). Il est dommage d'avoir quatre dessinateurs aussi différents sur six numéros, ce qui ne rend pas service à un final pourtant pas avare en rebondissements.

En bref

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (1543)
Autres critiques de X-Men
Boutique en ligne
4,44€
Boutique en ligne
4,44€
Boutique en ligne
4,44€
Boutique en ligne
4,44€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)