6

Critique de BRZRKR #3

par Le Doc le dim. 28 janv. 2024 Staff

Rédiger une critique
La Consécration. Le Sacrifice.

Le tome 3 de BRZRKR compile les quatre derniers épisodes de la maxi-série créée par Keanu Reeves, Matt Kindt et Ron Garney, une fin de cycle annoncée qui sera suivie par un retour vers le passé qui explorera différentes périodes de la longue histoire du héros-titre dans une suite de numéros spéciaux. Mais avant d'inviter d'autres scénaristes et dessinateurs à venir jouer avec leur guerrier immortel, les auteurs de BRZRKR ont-ils apporté une réponse aux circonstances de la naissance de Unute ? Oui et non, en fait...car malgré l'apport d'un nouvel élément, je trouve que B. demeure une énigme enveloppée de mystère...

La partie graphique signée Ron Garney reste solide jusqu'au final, un bel exemple de régularité alors que certains dessinateurs ont bien du mal à boucler en solo une mini-série en 6 épisodes. Pour ce qui est de l'évolution prise par le récit, j'émets plus de réserves. B. est pris dans une boucle de morts et de renaissances accompagnées à chaque fois par une rage incontrôlable se traduisant par des affrontements gores contre des militaires/mercenaires réduits à l'état de pulpe sanguinolente. Les pages sont intenses mais au bout du troisième tome, tout ceci est un poil répétitif...

Le chapitre 10 joue ensuite la montre car il ne se passe pas énormément de choses jusqu'à ce que toutes les pièces se mettent en place et que le plan (à la forte sensation de déjà-vu) du professeur Caldwell se dévoile enfin. On passe donc de lenteurs à de l'action teigneuse (et saignante, what else ?), plutôt spectaculaire même si le grand combat se termine de façon un peu expéditive. Cette partie de l'histoire aurait tout de même pu être plus resserrée afin de gagner en efficacité...

Et puis il y a le dernier épisode qui scelle le destin du guerrier immortel. Sans trop en révéler, j'avoue ne pas avoir été totalement convaincu par ce final qui apporte certes des changements (et sème des pistes pour une potentielle suite) tout en ajoutant de nouvelles questions. Une fin en demi-teinte donc pour BRZRKR, saga musclée et violente à la croisée de plusieurs genres, entre action, horreur, fantasy et science-fiction (et pour ma part, je garde une préférence pour les clins d'oeil à Frazetta et Conan du premier acte)...

En bref

La galerie de couvertures régulières et alternatives est disponible comme d'habitude en fin de volume avec la biographie des auteurs.

6
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (1579)
Autres critiques de BRZRKR
7
BRZRKR T.2

BRZRKR T.2 Staff

Lire la critique de BRZRKR T.2

7
BRZRKR T.1

BRZRKR T.1 Staff

Lire la critique de BRZRKR T.1

Boutique en ligne
16,95€
Boutique en ligne
16,95€
Boutique en ligne
16,95€
Boutique en ligne
16,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)