6

Critique de My Beautiful Boy #2

par Tampopo24 le mer. 12 juin 2024 Staff

Rédiger une critique
Relever la tête face au harcèlement

En général avec les boys love, je suis assez manichéenne, j'aime ou je n'aime pas, je suis rarement tiède ou mitigée. Ici, pourtant, j'ai vraiment du mal à cerner ce titre...

Avec son héros victime de bégaiements et de harcèlement scolaire, l'autrice offre un angle de vue intéressant. J'aime suivre l'évolution de Hira de ce côté-là. J'aime également qu'il compense ses difficultés à s'exprimer par une passion pour la photo. Je trouve ce personnage touchant dans ses troubles et ses maladresses. Mais à côté ça, c'est également quelqu'un de très soumis et là, j'ai plus de mal.

J'ai vraiment l'impression d'avoir le cul entre deux chaises avec ce titre. Hira est amoureux de Kiyoi, un garçon de sa classe qui le fascine et autour de qui gravite tous les autres. Sauf qu'il y a rupture dans ce tome et Kiyoi, avec son étrangeté, sa grande indépendance, commence à déplaire et à être isolé, tout se retourne contre lui. Avec Hira, il est aussi particulièrement ambivalent, ce qui m'a fascinée autant que mise mal à l'aise. D'un côté, il est le seul à ne pas s'en servir comme larbin ou s'en moquer. De l'autre, il n'est pas clair avec lui et joue un peu de ses sentiments, le repoussant tout en le laissant approcher. C'est très singulier.

La "romance" si on peut l'appeler ainsi est donc écrite très étrangement, avec un vrai déséquilibre totalement voulu et accepter, donnant lieu à une relation pas très saine, avec un dominant et un dominé qui le veut bien... Pour autant, l'autrice livre des pages très sensibles et sensuelles également avec une scène dans une salle de classe rappelant le rapprochement de Rei et Kira de Mars autour de l'art, qui était très belle à voir. Sauf que je n'arrive pas à me positionner. Que veut Kiyoi ? Que fait Kiyoi ? Je ne le comprends pas.

C'est plus clair du côté du côté de la dénonciation de ce dont est victime Hira, qui se transfère à Kiyoi dans ce tome, car le petit groupe de harceleurs de leur classe le voient comme un type populaire qui dérange. On assiste à des scènes psychologiquement très violente mais où enfin Hira réagit et l'institution aussi du coup. Il était temps mais attention n'allons pas trop vite en besogne, on est loin d'avoir retrouvé un climat serein et apaisé avec les coupables punis. L'autrice nous montre plutôt comment souvent ça finit en statu quo. 

En bref

Ce titre est donc un gros point d'interrogation pour moi. Il porte parfois des valeurs qui me plaisent en dénonçant le harcèlement de ceux qui sont différents par une minorité qui se croit toute puissante parce que auto-proclamée populaire, et elle le fait avec justesse. Mais il est porté par des personnages écrits de manière assez molle et antipathique auxquels je ne parviens pas à m'attacher malgré quelques rares scènes très bien exécutées et mises en scène qui m'ont fascinée. Je suis partagée...

6
Positif

Une belle dénonciation du harcèlement des gens différents

Une cristallisation réaliste autour de la vérité du harcèlement

Quelques scènes magnifiquement mise en scène avec un dessin fin et fascinant

Negatif

Des personnages antipathiques

Une absence de ligne claire

Une romance aux frontières de la relation toxique

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1730)
Autres critiques de My Beautiful Boy
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)