7

Critique de Zombillénium

par Lorca le dim. 29 juil. 2012

Rédiger une critique
J'ai été vraiment bluffé par cette série que j'avais prise uniquement parce que je connaissais l'auteur pour des bd réservées aux adultes (ça pour faire un sein, il est doué le arthur), de sorte que je ne m'attendais pas du tout à le voir sortir une BD avec un scénario, mais plutot des gags.

Le scénario part de trois idées assez drôles en soi :
- D'une part, le nord étant la région pourrie par excellence (je suis ch'ti moi même) avec son taux de chômage record, ses affaires de pédophilie, la consanguinité latente, etc. Bref le coin à décrire pour un truc marrant avec des gens un peu arriérés mais à la mode (ouais, on a pas encore tourné bienvenue dans la creuse)
- les trucs de zombies, vampires et sorcières, c'est à la mode, et si Harry Potter peut avoir son parc d'attraction, pourquoi pas les zombies hein ?
- le Diable existe mais l'enfer est une multinationale dont il est le pdg.

Associez les trois et vous obtenez l'histoire d'un parc sur le thème des zombies et autres trucs fantastiques dont les employés ne sont pas du tout costumés, puisqu'ils sont dans la vie ce qu'ils sont sur scène. Parc situé près de Valenciennes, donc en plein coeur de la zone ch'ti avec tous les clichés associés.

Et de manière assez surprenante, ça marche. Bon, le dessin n'est pas folichon. Arthur de Pins reste fidèle à son dessin purement numérique (du moins c'est l'impression que ça donne) faiblement colorisés et sans véritables travail de texture ou de lumière. Mais contrairement à ses production graphiques adultes, très médiocres, l'histoire vient ici changer la donne.

L'idée de départ est bien traitée, et prend le point de vue intérieur,avec des employés désabusés, un gérant pris entre son pdg et son personnel, des nouvelles recrues expédiées dans la bataille après un recrutement un peu spécial. J'ai beaucoup ri, et certaines idées sont vraiment bonnes, semblable à ce qu'on pourrait trouver dans un contexte normal, mais rendues encore meilleure par l'ambiance fantastisque, propice elle aussi à des calembours et quelques références judicieusement amenés pour créer un ton décalé.

Bref, une bonne surprise que je ne peux que recommander à ceux pour qui le dessin n'est pas super important, car c'est quand même malgré tout le point fâcheux de l'histoire.

En bref

7
Lorca Suivre Lorca Toutes ses critiques (9)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Zombillénium
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire