8

Critique de The Swordsman #1

par Den d Ice le jeu. 17 mars 2011 Staff

Rédiger une critique
"Je connais de grands noms de guerriers japonais comme Musashi Miyamoto, mais qu'en est-il de la Corée?" Si cette question vous a traversé l'esprit, The Swordsman peut combler vos attentes. Ce manhwa raconte l'ascension de BAEK Dongsu, un "seo-eul" (fils illégitime) qui a su soumettre la politique de l'époque en faisant parler son art des armes blanches. Attention, The Swordsman commence sur les chapeaux de roue! Dès les premières pages on se retrouve propulsé dans l'intrigue principale. Les opposants du roi veulent punir (traduire cela par tuer!) l'unique prince suite à une escapade hors de l'enceinte du palais. Face à une telle erreur, le roi n'a d'autre choix que de fomenter une tromperie afin de contenter les mauvais esprits. C'est donc avec la complicité de Im Suwong (instructeur militaire) et de ses 3 apprentis, Hong Kukyoung, Lee Hanju et Baek Dongsu (notre héros) qu'ils décident de mettre le prince à l'abri en trompant l'assemblée. Mais la traîtrise est toujours plus proche que l'on ne le croit et les instigateurs de l'opposition découvre le pot aux roses... Si en apparence, le synopsis s'avère plutôt simple, il n'en demeure pas simpliste pour autant. En effet, les auteurs, Lee Jae-Heon et Hong Ki-Woo insufflent à ce manhwa, une atmosphère, une pression savamment orchestrée, plongeant le lecteur à corps perdu dans le récit. Cela se traduit par : - Un graphisme irréprochable : Un trait fin et précis qui met en valeur l'environnement et les personnages clés de l'histoire. Un découpage adapté avec de nombreuses grandes cases afin de souligner les expressions importantes données aux divers protagonistes. - Des personnages facilement identifiables (sauf entre le prince et Im Suwong) voire même charismatiques, dotés de caractères différents et contrastés, sans tomber dans la facilité des stéréotypes. - Un humour rare mais efficace, placé aux bons moments. - Un scénario fin et maîtrisé, où les retournements de situation sont légions. - Des combats intenses et précis avec des effets visuels judicieusement incorporés qui en jettent "plein les yeux". Le héros de notre histoire est pour l'heure tapi dans l'ombre, mais les auteurs ont eu la savante idée de mettre en avant son potentiel qui n'attend qu'une chose, d'être libéré. Le second tome risque d'être particulièrement palpitant nous démontrant les capacités de notre jeune guerrier. L'édition quant à elle est de très bonne facture, le papier ne souffre d'aucun défauts. On notera tout de même quelques coquilles disséminées de-ci de-là, mais rien d'alarmant. En bref, ce premier tome de The Swordsman est assez bluffant. Doté de nombreux points positifs, espérons qu'il recevra un accueil chaleureux dans vos bibliothèques. Si vous cherchez à connaître un bout d'histoire de la Corée tout en passant un très agréable moment de lecture, The Swordsman vous attend en librairie!

En bref

En bref, ce premier tome de The Swordsman est assez bluffant. Doté de nombreux points positifs, espérons qu'il recevra un accueil chaleureux dans vos bibliothèques. Si vous cherchez à connaître un bout d'histoire de la Corée tout en passant un très agréable moment de lecture, The Swordsman vous attend en librairie!

8
Den d Ice Suivre Den d Ice Toutes ses critiques (870)
Autres critiques de The Swordsman
Boutique en ligne
9,98€
Boutique en ligne
9,98€
Boutique en ligne
9,98€
Boutique en ligne
9,98€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)